Que faire au retour des "titulaires" ? Nos footeux se mouillent

Rodrigo Beenkens, Philippe Albert, Manuel Jous, Vincent Langendries et Eby Brouzakis
2 images
Rodrigo Beenkens, Philippe Albert, Manuel Jous, Vincent Langendries et Eby Brouzakis - © RTBF

Les Diables Rouges ont assuré l'essentiel dimanche à Chypre. Une petite victoire 0-2 qui vient s'ajouter au succès conquis face à la Russie. Et ce sentiment heureux que les absences de Witsel, Lukaku, De Bruyne, Meunier, sont finalement passées inaperçues.

"Et pourtant au retour de ceux que vous citez, Roberto Martinez n'aura pas d'autres choix que de les aligner de nouveau, affirme Philippe Albert, notre consultant. Mais il est intéressant de voir que les remplaçants ont fait le job dans ces 2 matches. Vous savez, la France, l'Allemagne ou l'Italie sont confrontées à ce genre de problème de luxe. C'est le cas de toutes les grandes équipes..."

Rodrigo Beenkens poursuit dans le même sens : "Je pense effectivement que ces quatre joueurs seront titulaires quand ils reviendront. Mais attention toute de même à ne pas établir une hiérarchie trop claire. Je pense notamment que Youri Tielemans a marqué pas mal de points. Déjà avant ces deux matches, le coach l'aimait beaucoup. Lui il pourrait rester dans l'équipe. Cela pourrait permettre à Roberto Martinez de revenir à son idée initiale. Mettre De Bruyne et Hazard derrière l'attaquant de pointe. Eden va très souvent chercher Tielemans... Thorgan a aussi marqué beaucoup de points. Au retour des cadres, je garderais Thorgan et Youri."

Manuel Jous tient un propos similaire. "Tielemans me semble devenu incontournable en sélection, il vient d’enchaîner les 9 derniers matchs des Diables comme titulaire. Il sera difficile de le sortir de l’équipe. Une solution serait de l’associer à Witsel et de faire avancer De Bruyne d’un cran, à la place de Mertens, assez décevant. Sur les flancs, Meunier reprendra sa place à droite quand il redeviendra disponible. En revanche, je pense que Thorgan Hazard a fait son trou à gauche. Sa complémentarité naturelle avec son frère constitue un argument supplémentaire pour l’y aligner."

Sans s'être concertés, nos footeux partagent tous un sentiment unanime. "J'adore Youri Tielemans. Ce n'est plus un joueur d'avenir, abonde Vincent Langendries. Il est juste dans tout ce qu'il fait. Surtout quand il est porté vers l'avant... Je sais que quand De Bruyne et Witsel reviendront ils retrouveront leur place. Mais Youri s'est montré. Et Martinez l'adore. Youri n'est pas un joueur "B" mais un joueur 1 bis. Thorgan Hazard (que j'adore beaucoup aussi), Michy et Castagne ont dans une moindre mesure marqué des points aussi. Mais dans une moindre mesure."

Eby Brouzakis revient lui sur la pertinence du choix posé, avant la Coupe du Monde, par Roberto Martinez. "Il a pris le parti de laisser Nainggolan au pays. Pour lui préférer Youri. Certains avaient craint le pire, un début de révolte... On a parfois l'impression que c'est facile de coacher les Diables tant il sont forts. Or quand il a fallu trancher, Martinez l'a fait. Et aujourd'hui, Roberto Martinez prouve qu'il savait ce qu'il faisait. Plus personne ne parle de Radja. Dans l'équilibre général d'une équipe, Youri Tielemans fait du bien. Il doit pour moi rester dans l'équipe. Il reçoit beaucoup de confiance de la part du coach. Et il ne déçoit jamais. A gauche, Thorgan Hazard a très clairement pris le dessus sur Carrasco."

L'homme du match ? Eden Hazard (encore)

Il faut être clair, Eden n'a pas livré le même match que contre le Brésil à la Coupe du Monde. Mais à nouveau, il est là, il débloque et donne le ton.

Manuel Jous"Difficile de dégager un homme du match à Chypre vu la pauvreté de l’opposition. Symboliquement, Eden Hazard émerge grâce à sa 100e cap couronnée d’un 30e but. Mais je trouve plus intéressant de considérer le bloc de deux matchs que nous venons de vivre. Et là, outre notre capitaine, j’ai envie d’épingler deux hommes : Toby Alderweireld et Youri Tielemans. Le premier s’est montré impressionnant, infranchissable et... précis (voyez son ballon sur le premier but hier). Le second a endossé le costume de relayeur de l’entrejeu avec une légèreté et une facilité déconcertantes."

Philippe Albert : "Il n'a pas été exceptionnel aujourd'hui. Mais pour sa 100e, il est à nouveau buteur. Donc oui, Eden."

Sans discussion, Rodrigo Beenkens nourrit la réflexion et vote Eden Hazard. "L'homme du match, l'homme des 2 matches, c'est Eden. Mais, je lé répète, c'est Youri Tielemans qui a fait la meilleure opération."

Vincent Langendries va plus loin. "Eden est un joueur planétaire. J'espère que l'on se rend compte... Même en marchant, il enroule un ballon si facilement contre Chypre..."

Eby Brouzakis apporte lui une petite nuance. "Eden bien sûr. Mais hier Michy Batshuayi est impliqué dans les 2 buts. C'est pas mal aussi."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK