McLeish : "Essayer de poser un maximum de problèmes à la Belgique et à la Russie"

Alex McLeish et l'Ecosse vont retrouver les Diables en qualifications pour l'Euro 2020. Le sélectionneur de la Tartan Army sait que la tâche de son équipe sera difficile. Mais il y croit.

"Un grand challenge nous attend", reconnait McLeish à notre micro. "La Belgique et la Russie sont les deux têtes de série et les autres équipes représentent aussi un beau défi. Nous sommes contents avec ce groupe. Nous voulons essayer de poser un maximum de problèmes aux favoris du groupe, la Belgique et la Russie. En espérant nous qualifier".

"Vous nous avez battus confortablement à Glasgow (0-4, en septembre). On était au début de notre expérimentation (l'équipe était fortement rajeunie, ndlr). Nous avons donné des goals faciles aux Belges. Nous croyons que nous ne le ferons plus pendant ces qualifications." 

En difficulté en octobre, l'Ecosse a réussi à remporter son groupe en Ligue des Nations C. "Après notre défaite en Israël, tout le monde pensait que c'était fini. Mais les trois derniers matches (défaite contre le Portugal en amical et victoires contre l'Albanie et Israël, ndlr) nous ont donné confiance. Nous devons aller de l'avant avec cette confiance".

McLeish, passé par Genk, est positif pour l'avenir des Ecossais. "Si je peux sélectionner tous mes meilleurs joueurs, nous pouvons être très forts. L'état d'esprit est fantastique. Il faut que les joueurs gardent la confiance et croient en eux. Alors nous avons une chance (de qualification)."

La Belgique, balayée en Suisse, a manqué le Final Four de la Ligue des Nations. Un résultat qui a surpris chez nous. Pour le coach écossais, élogieux envvers les Diables, ce n'est pas aussi étonnant que cela. "Le monde est très compétitif. Il ne faut sous-estimer personne. La Belgique aurait pu gagner la Coupe du Monde, elle est aussi bonne que cela. Mais la différence entre les équipes du top est très faible. Une petite erreur, un petit détail, cela peut vous coûter un match", conclut-il.

"La Belgique est 1ère mondiale, les autres commentaires sont superflus"

"La Belgique, c'est la première mondiale. Les commentaires sont superflus, l'équipe est arrivée 3e du dernier championnat du monde", a commenté Stanislav Cherchesov, sélectionneur de la Russie. "Toutes les autres équipes, je ne les ai jamais vues ces dernières années puisque nous n'avons pas joué contre eux. J'ai vu les Rangers en Ligue Europa, je connais l'entraîneur de la sélection kazakhe, c'est un bon spécialiste, ça veut dire que l'équipe est de qualité. A Chypre, on aura chaud. On va étudier les équipes."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK