Lukaku sauve la face des Diables contre des Grecs en infériorité numérique

Les Diables Rouges, très peu inspirés, ont sauvé les meubles ce samedi soir face à la Grèce (1-1) dans le cadre de la cinquième journée du groupe H des European Qualifiers pour le Mondial 2018 au stade Roi Baudouin. Sans leurs habituels dépositaires du jeu Eden Hazard et Kevin De Bruyne, les protégés de Roberto Martinez ont montré un visage trop brouillon et sans relief pour mériter mieux que ce point du partage face à une solide équipe grecque, qui a fini la rencontre à neuf. En égalisant dans les tous derniers instants du temps réglementaire, Romelu Lukaku a endossé le costume de héros.

 

Le résumé de la rencontre

Après les forfaits de Hazard et de Thomas Meunier, le sélectionneur doit également se passer des services de De Bruyne, blessé à l'aine. Pour pallier ces absences, Martinez décide de ne pas changer son système mais renforce son entrejeu en alignant Radja Nainggolan aux côtés de Dries Mertens en soutien de Lukaku.

Dès les premières secondes, les Diables mettent le pied sur le ballon et s’installent dans le camp adverse. Les Grecs ne laissent aucun espace mais les hommes de Martinez se montrent patients. C’est Mertens qui prend ses responsabilités pour animer le jeu.

C’est d’ailleurs des pieds du Napolitain que vient la première opportunité de la partie. Le n°14 ‘noir, jaune, rouge’ centre depuis le côté droit dans la surface. Esseulé au second poteau, Marouane Fellaini pique sa tête mais manque le cadre (13’).

La domination belge est beaucoup trop stérile pour faire la différence. Toutefois, à la demi-heure, Fellaini, encore lui, fait frissonner le stade. Sur un bon centre de Yannick Carrasco, le joueur de Manchester United tente une subtile déviation au premier poteau et oblige Kapino à s’employer (31’).

Les Diables manquent clairement de rythme, de mobilité, de dynamisme, de disponibilité et de vitesse d’exécution pour perturber la solide structure grecque.

Au retour des vestiaires, la formation de Martinez reprend le cours de cette partie de manière catastrophique. Duels perdus, erreur de marquage, tout y est pour que Mitroglou surprenne tout le stade et batte Thibaut Courtois sur la première possibilité de la Grèce (0-1, 46’). C’est la douche froide.

Le coup est dur pour les Diables qui ne savent plus vraiment comment évoluer et abusent du jeu long.

Mais ce sont les grecs eux-mêmes qui vont relancer la Belgique dans cette rencontre. Tachtsidis est exclu pour un second avertissement et laisse ses coéquipiers en infériorité numérique à 25 minutes du coup de sifflet final (65’).

Les Diables ont un regain d’énergie et se montrent de plus en plus pressants. A un quart d’heure du terme, l’égalisation est toute proche mais ni Mertens, par deux fois, ni Toby Alderweireld ni Lukaku ne parviennent à tromper la vigilance grecque (74’).

Les Belges tentent le tout pour le tout et cela va finalement passer... de justesse.

Dans la dernière minute du temps réglementaire, Lukaku, trouvé dos au but dans la surface, contrôle de la poitrine et place une demi-volée du gauche qui trompe enfin Kapino (1-1, 89’). Quel soulagement !

Dans les arrêts de jeu, les Diables vont même passer tout près d’une improbable victoire mais le portier adverse effectue un double arrêt aussi décisif qu’impressionnant devant Lukaku (90’+1).

Dans les tous derniers instants, les esprits s’échauffent et Tzavellas est également exclu (90’+5).

Au final, les Diables peuvent se satisfaire de ce point arraché au terme d’un match dans lequel ils étaient vraiment mal-embarqués.

La Belgique reste en tête du classement de ce groupe H avec 13 points. Les Diables comptent toujours deux longueurs d’avance sur la Grèce (11 pts) et trois sur la Bosnie-Herzégovine (10 pts) qui s’est imposée contre Gibraltar.

Les faits marquants de la rencontre en vidéo

13ème minute : Fellaini rate la première occasion de la tête

31ème minute : La déviation de Fellaini fait frissonner le stade

46ème minute : Mitroglou ouvre le score et douche les Diables (0-1)

65ème minute : Tachtsidis est exclu

74ème minute : Quadruple occasion pour les Diables

82ème minute : Witsel manque une grosse opportunité

89ème minute : Lukaku égalise en fin de match et sauve les meubles (1-1)

91ème minute : Double arrêt décisif de Kapino

94ème minute : Tzavellas est également exclu

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK