L'Italie en colle 9 à l'Arménie et réussit le 30 sur 30, le Danemark qualifié et probable adversaire des Diables

L’Italie en colle 9 à l’Arménie et réussit le 30 sur 30, le Danemark qualifié et probable adversaire des Diables
L’Italie en colle 9 à l’Arménie et réussit le 30 sur 30, le Danemark qualifié et probable adversaire des Diables - © Tous droits réservés

L’Italie a réussi ce que les Diables rouges tenteront d’accomplir mardi face à Chypre. La 'Nazionale' a remporté un 10e match sur 10 joués dans le groupe J des qualification en réussissant le 30 sur 30. Un sans-faute encore inimaginable il y a deux ans quand la 'Squadra' avait manqué sa qualification au Mondial 2018.

Mais voilà, l’Italie de Roberto Mancini a bien changé et s’appuie sur une nouvelle vague fougueuse qui a ramené de l’enthousiasme de l’autre côté des Alpes. Ce lundi, les Italiens n’ont éprouvé aucune difficulté pour se débarrasser de l’Arménie grâce à un 9-1 retentissant. Nicolò Zaniolo, 20 ans, et Ciro Immobile ont fait forte impression dans la première partie de la rencontre avec un doublé chacun. Le jeune milieu de terrain de la Roma a marqué à la 9e et à la 64e tandis que l’attaquant de la Lazio a fait mouche à la 8e et à la 33e. Nicolò Barella (29e) avait inscrit le 3e but des siens. Déterminés, les 'Azzurri' ont insisté en fin de match et planté quatre autres buts grâce à Alessio Romagnoli (72e), Jorginho (75e), Riccardo Orsolini (78e) et Federico Chiesa (81e). Une série de buts interrompue uniquement par la réduction de l’écart arménienne (79e).

Il s’agit du succès le plus large de l’histoire de l’équipe nationale italienne depuis la victoire 9-0 face aux États-Unis en 1948.

Avec 37 buts dans sa campagne, l’Italie est pour le moment la meilleure attaque de ces qualifications avec l'Angleterre (En 8 matches). Les Diables rouges (34 buts) auront l’opportunité de faire mieux que l’Italie mardi.

 

La Suisse et le Danemark qualifiés, les Danois probables adversaires des Diables

Irlande - Danemark, c'était le match le plus chaud de la soirée et il a respecté toute ses attentes. A Dublin, les deux équipes se sont quittées sur un partage 1-1 qui a souri aux Danois. Martin Braithwaite (73e) a placé le Danemark aux commandes dans cette rencontre mais Matt Doherty (85e) a redonné espoirs aux Irlandais qui devaient absolument s'imposer pour se qualifier. Une mission qu'ils ne mèneront pas à bien puisque le score ne changera pas.

Victorieuse 1-6 contre Gibraltar, la Suisse termine 1ère de son groupe avec 17 points devant le Danemark (16 pts) et l'Irlande (13 pts). Ces derniers auront encore une chance d'accéder à l'Euro 2020 via les barrages.

Le Danemark sera pour sa part reversé dans le groupe B lors du tirage au sort afin de jouer deux match à domicile à Copenhague. Un groupe B dans lequel figurera la Russie et plus que probablement la Belgique. Cela deviendra une certitude mardi si un autre pays hôte (Allemagne ou Pays-Bas) termine tête de série. 

L'Espagne sera tête de série, les chances que les Diables intègrent le groupe B augmentent

Dominatrice comme l'Italie, l'Espagne a dompté la Roumanie 5-0 et s'est assurée du statut de tête de série au prochain Euro. La Roja a fait l'essentiel du boulot en première période grâce à un but de Fabian Ruiz (8e), un doublé de Gerard Moreno (33e et 43e) et un but contre son camp d'Adrian Rus (45e+1). Mikel Oyarzabal a terminé le travail en toute fin de match (90e+2).

Les Espagnols remportent donc ce groupe F avec 26 points devant la Suède (21 pts), victorieuse 1-0 contre les Îles Féroées.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK