Van Holsbeeck : "Contre Manchester, on va essayer de créer un miracle"

La rencontre face à l’Apoel et le style de jeu retrouvé sont perçus à Anderlecht comme une invitation à l’optimisme. Le Sporting multiplie les clean-sheets (3 de suite), le noyau est équilibré et offre des possibilités de rechange sans jamais altérer l’équilibre du groupe.

Mais tirer Manchester United en quart de finale de l’Europa League suscite le respect et une crainte mesurée. Cependant, ce n’est pas la grosse panique non plus du côté de la direction bruxelloise.

"C’est clair que c’est un gros morceau. Mais sur deux matches, on ne sait jamais, explique Herman Van Holsbeeck au micro de la RTBF. Le stade sera comble et aller jouer là-bas ne peut être que bénéfique. Surtout pour nos jeunes. Ils pourront se montrer."

Avec pour conséquence d’augmenter leur valeur.

"Il leur suffit effectivement de faire deux bons matches face à Manchester pour que leur valeur augmente. C’est le lot des clubs comme Anderlecht. En Angleterre le dernier au classement reçoit 125 millions d’euros de droits télé. Avec ça tu peux transférer qui tu veux !" poursuit le manager anderlechtois.

Le climat est serein chez les Mauves et Anderlecht veut tout jouer à fond. Toutefois le match retour à Manchester se jouera quelques jours avant de recevoir Bruges…

"Oui mais notre noyau est paré. On l’a déjà prouvé. On n’aura pas d’excuses en cas de contre-performance. Ces matches contre Manchester seront un vrai baromètre. Sur deux matches, on va essayer de créer un miracle" conclut Van Holsbeeck résolument positif.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

Europa League : les plus récentes