Trop tendre, le Standard se fait corriger à Séville après y avoir cru... 114 secondes

Le Standard s'est lourdement incliné sur la pelouse du FC Séville (5-1) ce jeudi lors de son entrée en lice dans la phase de poules de l'Europa League.

Le triple vainqueur de la compétition, grand favori du Groupe J, a profité des erreurs techniques et du manque de saine agressivité des Liégeois pour dérouler et se réconcilier avec son public après ses deux récentes défaites en Liga.

Les troupes de Michel Preud'homme, rapidement menées après l'ouverture du score signée Ever Banega (8' 1-0), ont cru l'exploit possible durant... 114 secondes. Mais après l'égalisation méritoirement obtenue par Moussa Djenepo (39' 1-1), Franco Vazquez a ramené les Liégeois les pieds sur terre (41' 2-1).

Les Sévillans ont ensuite déroulé en seconde période, grâce à Wissam Ben Yedder (49' 3-1, 70' 4-1) et Ever Banega, sur penalty (74' 5-1). Une victoire qui ne souffre au final d'aucune contestation.

Dans l'autre match du Groupe J, le FC Krasnodar est allé s'imposer sur la pelouse d'Akhisar Belediyespor, grâce à un but de Viktor Claesson (26' 0-1).

Le Standard n'aura donc pas le choix : il devra s'imposer à Sclessin le 4 octobre prochain face à Akhisar pour maintenir intactes ses chances de qualification.

Le résumé de la rencontre : Un 3-5-2 liégeois pour débuter

Privé de deux joueurs offensifs, Samuel Bastien et Paul-José Mpoku, blessés, Michel Preud'homme "surprend" en alignant d'entrée de jeu ses trois défenseurs centraux, Konstantinos Laifis, Christian Luyindama et Zinho Vanheusden dans un 3-5-2 encore "expérimental". Devant, Orlando Sa est préféré à Renaud Emond et est soutenu par Mehdi Carcela et Moussa Djenepo.

Le début de la rencontre est marqué par les phases arrêtées, et à ce petit jeu, c'est Séville qui s'en sort le mieux : le deuxième coup franc parti du pied droit d'Ever Banega est - déjà - le bon, le ballon brossé de l'international argentin trompe un Guillermo Ochoa pas assez vif (8' 1-0).

Une égalisation de très courte durée...

Les hôtes se montrent les plus dangereux, mais les Liégeois parviennent petit à petit à faire jeu égal avec leurs adversaires et à s'installer dans le camp sévillan, sans réellement mettre Tomas Vaclik en difficulté.

En tout cas... jusqu'à la 40ème minute : un coup de coin joué en deux temps par les Liégeois aboutit un peu chanceusement dans les pieds de Moussa Djenepo qui, complètement seul au deuxième poteau, rétablit l'égalité sans trembler (39' 1-1).

Mais dans la foulée, Franco Vazquez se présente devant le grand rectangle liégeois et, sans être mis sous pression, le milieu de terrain argentin brosse une superbe frappe, et le ballon termine sa course au fond des filets après avoir heurté le poteau : le Standard n'a conservé l'égalisation que durant... 114 secondes (41' 2-1).

Les Liégeois cueillis à froid dès la reprise

La seconde période débute aussi mal que la première s'est terminée pour les Liégeois : les Sévillans combinent très (trop ?) facilement, le ballon aboutit dans les pieds de Wissam Ben Yedder qui, plus habile que les défenseurs liégeois, trompe Guillermo Ochoa à bout portant (49' 3-1).

Une perte de balle de Razvan Marin qui se paie cash

Rassasiés, les Sévillans, qui restent pourtant sur deux défaites consécutives en Liga, font ensuite baisser le rythme de la rencontre. Mais à la 70ème minute de jeu, Razvan Marin perd le ballon dans l'axe du jeu, Wissam Ben Yedder se joue une deuxième fois de la défense du Standard pour aller inscrire le deuxième but des siens (70' 4-1).

Sur penalty, Ever Banega s'offre lui aussi un doublé

Le Standard boit le calice jusqu'à la lie lorsqu'à la 73ème, Zinho Vanheusden accroche fautivement Franco Vazquez dans le grand rectangle. Les Sévillans obtiennent un penalty, qu'Ever Banega se charge de convertir même si Guillermo Ochoa avait choisi le bon côté (74' 5-1).

Krasnodar s'impose 0-1 à Akhisar Belediyespor

Dans l'autre rencontre du Groupe J, les Russes de Krasnodar sont allés s'imposer 0-1 chez les Turcs d'Akhisar Belediyespor. Viktor Claesson a inscrit l'unique but du match juste avant la demi-heure de jeu (26' 0-1).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK