Teklak : "Leverkusen fera partie au moins du dernier carré d'Europa League"

L'analyse d'Alex Teklak après Rangers-Leverkusen
L'analyse d'Alex Teklak après Rangers-Leverkusen - © RTBF.be / Belga Image

Leverkusen est allé s'imposer 1-3 face aux Glasgow Rangers grâce aux buts de Kai Havertz (37e), Charles Aranguiz (67e) et Leon Bailey (88e), George Edmundson réduisant l'écart à la 75e pour les Ecossais, pourtant à domicile dans un Ibrox Stadium comble.

"Pour l’équipe de la soirée, je vais choisir le Bayer Leverkusen. Ils n’ont pas dû trop forcer leur talent pour battre les Rangers. La qualification est presque acquise, ils n’ont pas de difficultés au retour je crois. Ils ont un côté ‘force tranquille’. Je pense qu’ils feront partie au moins du dernier carré. C’est une belle équipe dont on n’a pas encore vu toutes les qualités", explique Alex Teklak à notre micro.

"Le moment de la soirée : impossible de ne pas penser à l’extra-sportif autour de tous les matches. C’est un peu bizarre de commenter des matches pour lesquels les stades sont vides. C’est étrange, on a l’impression parfois de commenter des matches amicaux. Ca n’a pas la même saveur, mais c’est plus sage que ça se passe de la sorte", indique ensuite notre consultant foot.

"Au quotidien, en tant que citoyen, on est tous impacté par les mesures. On doit élargir le débat, ça va bien au-delà du football. Le plus important, c’est de faire attention à nos ainés. Il faut être raisonnable et faire preuve de patience. Je le dis avec beaucoup de modestie, mais prendre cette décision aurait peut-être dû tomber plus tôt. C’était en tout cas inévitable d’aller vers cette solution-là, il fallait prendre les mesures qui s’imposent", poursuit-il.

Le championnat de Belgique de football, comme toutes les compétitions sportives sur notre territoire, sont suspendues jusqu’au 3 février. "Si la 30e journée de Pro League venait à se tenir à huis clos, on ignore la date bien sûr, je pense que les équipes évoluant à domicile vont être impactées par le fait de ne pas avoir leurs spectateurs. Ca joue énormément dans des clubs où il y a beaucoup de ferveur. On va peut-être postposer l’Euro en 2021 afin de terminer les différents championnats, on ne sait pas vers quoi on va", conclut Teklak.