Arsenal renverse parfaitement Rennes et accède aux quarts

But de Maitland-Niles face à Rennes
But de Maitland-Niles face à Rennes - © IAN KINGTON - AFP

Arsenal a bien réagi lors du huitième de finale retour d’Europa League face au Stade Rennais, ce jeudi soir. Après la défaite à Rennes (3-1), les Gunners se devaient de renverser la situation à domicile et c’est chose faite désormais. Grâce à cette victoire 3-0, les demi-finalistes de l’an dernier se qualifient pour les quarts de finale.

Dés la 5ème minute, Arsenal lançait déjà les hostilités par l’intermédiaire du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang qui, au premier poteau, mettait au fond des filets le ballon centré par Aaron Ramsey. C’est le 3ème but dans cette compétition pour l’ancien attaquant de Dortmund.

Etouffés par la pression londonienne, les Rennais ont reculé et n’ont pas pu calmer les ardeurs des joueurs d’Unai Emery. A la 14ème minute, Aubameyang, parti à la limite du hors-jeu, parvenait à centrer au deuxième poteau sur la tête du jeune flanc droit anglais de 21 ans Maitland-Niles, qui doublait la mise. A 2-0, après seulement un quart d’heure de jeu, Arsenal était donc déjà virtuellement qualifié.

Obligés de marquer un but, les Bretons ont logiquement été plus entreprenants en deuxième période, notamment sur le coté droit par l’intermédiaire du jeune Sénégalais Ismaela Sarr et du Malien Hamari Traoré. Insuffisant, cependant, pour mettre ce but à l’extérieur si important pour les Rennais. Et quand on ne convertit pas ses occasions, on se fait, ensuite, souvent punir. Ce fut le cas une nouvelle fois avec Aubameyang, encore lui, qui marquait son doublé à la 72ème d’un plat du pied sur un centre du Bosnien Sead Kolasinac sur le coté gauche.

Malgré la pression des joueurs de Julien Stephan, Arsenal a fait le dos rond en fin de match pour éviter les prolongations. Score final 3-0 et direction les quarts pour les Gunners.

Le tirage au sort aura lieu ce vendredi à 12h à Nyon en Suisse.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK