Suarez et le Sporting avec la manière

Suarez, l'homme du match
Suarez, l'homme du match - © Belga

Après une très belle prestation, Anderlecht s'est imposé 4-1 face à l'AEK pour le compte de la 1ère journée de la phase de poules de l'Europa League. Suarez est l'homme du match avec 3 buts.

Ariel Jacobs reconduit le onze qui s'était imposé contre Courtrai dimanche passé. Les premières minutes sont un peu laborieuses avec des mauvaises passes. Les occasions sont dès lors du côté grec. L'ex-attaquant de Chelsea, Eidur Gudjohnsen, pose des problèmes à l'arrière-garde du Sporting. Anderlecht comprend le message et installe enfin son jeu.

Au quart d'heure, Suarez est bien lancé par Canesin et file vers le but. Il est stoppé fautivement dans le rectangle, tout le monde s'arrête en pensant que l'arbitre va siffler pénalty. Seul Suarez continue l'action et pousse le ballon au fond pour faire 1-0. A la demi-heure, Canesin enchaine avec un deuxième assist. Il donne un ballon en louche pour la tête de Jovanovic: 2-0.

Suarez en état de grâce

Tout semble sur de velours mais à la 33ème, Leonardo, au prix d'un bel effort en solitaire, vient glacer le stade en ramenant le score à 2-1. Il faudra moins de trois minutes à Suarez pour répondre à Leonardo. L'Argentin y va lui aussi d'un numéro en solo et enroule le cuir pour l'expédier dans la lucarne. Un but de classe mondiale. C'est 3-1 au repos. 

Au retour des vestiaires, l'AEK ne parvient pas à se montrer dangereux. Anderlecht contrôle le match et essaye de soigner son football. A un quart d'heure du terme, les affaires grecques ne s'arrangent pas puisque Manolas hérite d'un deuxième carton jaune et est donc exclu. A cinq minutes du terme, Matias Suarez parachève son oeuvre avec une troisième rose plantée dans la lucarne de Konstantopoulos: 4-1. 

Entrée en matière parfaite pour les Mauves qui ont fait forte impression. Le Sporting disputera sa deuxième rencontre en Russie, au Lokomotiv Moscou, le 29 septembre à 18h.

J.Helguers

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK