Le Standard arrache un précieux succès dans les arrêts de jeu face à Francfort

Le Standard a décroché la victoire face à Francfort dans les arrêts de jeu, 2-1. Après une première demi-heure très peu animée, les deux équipes ont eu l’occasion d’ouvrir le score. Mais il a fallu attendre la 56e et un coup de tête de Zinho Vanheusden pour le 1-0. Moins de dix minutes plus tard, Kostic a égalisé sur un coup franc à ras de terre judicieusement botté. Monté au jeu à dix minutes du terme, Maxime Lestienne a ensuite surgi dans le temps additionnel pour offrir la victoire aux Rouches. Un succès aussi précieux que palpitant pour les hommes de Preud’homme. Ces trois points offrent au Standard la deuxième place du groupe F à égalité avec Francfort (six points). Arsenal domine avec dix points, Guimaraes est dernier avec une unité.

Le résumé de la rencontre

La première demi-heure de jeu sert un peu de rodage aux deux équipes, alors que Francfort se procure des petites occasions contrairement au Standard. Les liégeois se heurtent à une équipe très bien organisée mais pas pour autant étincelante.

À la 33e minute, Cimirot tente de conclure une belle action collective, durant laquelle le Standard parvient enfin à faire bouger les lignes. La frappe du Bosnien est déviée par le gardien.

Mais la plus belle occasion du match survient dans la foulée et est à l’avantage de Francfort. Il s’agit même d’une double occasion, dont une frappe sur le poteau. Le rythme de la rencontre augmente (enfin) un petit peu. Les accélérations liégeoises, notamment de Bastien et Amallah, portent un peu plus leurs fruits.

Le Standard joue beaucoup mieux en cette fin de mi-temps. Cop se procure une très belle opportunité juste avant la pause mais la balle passe de peu à côté. Les intentions des Rouches sont claires, ouvrir le score avant le retour aux vestiaires.

Ils n’y parviennent pas et reprennent la rencontre avec la même volonté. Et ils se rapprochent dangereusement du but adverse.

Et assez logiquement, le Standard passe devant. Vanheusden reprend au second poteau une balle déviée à la suite d’un coup de coin donné par Amallah. Le jeune Belge inscrit son premier but en compétition européenne, une réalisation ô combien précieuse pour les Liégeois.

Peu après, Bodart sort brillamment dans les pieds de Kostic à l’heure de jeu. Une intervention précieuse alors que le Serbe avait mis une bonne partie de la défense liégeoise dans le vent.

Et c’est ce même Kostic qui égalise d’un très joli coup franc à ras de sol. L’euphorie est passée du côté liégeois, il faut repartir vers l’avant directement.

Quiproquo ensuite autour d’une action et de l’arbitre de la soirée, monsieur Jug. Laifis commet une faute, peu après avoir reçu une première carte jaune. Mais Monsieur Jug adresse un carton à... Cimirot. Il est possible que cette carte soit volontairement adressée à celui-ci pour une autre raison, mais en apparence, il semblerait que l’arbitre se soit trompé de joueur et que Laifis devait être exclu… Les joueurs de Francfort sont furieux. 

Le Standard peine ensuite à construire, la conservation du ballon est de plus en plus compliquée malgré un état d’esprit qui semble très positif dans les rangs liégeois. Carcela et Cop sortent alors, remplacés par Lestienne et Oularé.

Et le coaching de MPH va s’avérer payant ! Maxime Lestienne surgit dans les arrêts de jeu pour offrir une belle victoire aux Rouches. Trois points mérités et précieux.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK