Soirée cauchemardesque pour Bruges, éliminé de l'Europa League au Théâtre des rêves

Le Club de Bruges s’est incliné 5-0 face à Manchester United et voit son aventure européenne prendre fin en seizièmes de finale. La carte rouge de Deli (23e) a rendu l’exploit impossible.

Les Mancuniens ont donné le ton d’entrée dans la rencontre en étouffant les Brugeois par leurs nombreuses actions offensives. Mais Bruges a laissé passer la tempête petit à petit pour équilibrer un tout petit peu cette rencontre. A la 23e minute, Simon Deli a commis une faute de main flagrante dans le rectangle, écopant d’une carte rouge et provoquant un penalty (transformé par Bruno Fernandes). Les Brugeois déjà en difficulté n’ont pas eu l’occasion de s’en relever. Odion Ighalo a inscrit le 2-0 à la 34e minute, McTominay a lui marqué le but de la soirée peu avant la pause. Fred y est ensuite allé de son doublé dans les dix dernières minutes de la rencontre. Bruges a subi, les circonstances n’ont pas aidé, mais en face, c’était une équipe sérieuse et appliquée, qui n’a plus perdu à domicile en Europa League depuis 2012, soit douze rencontres. 

Une rouge, un appel au VAR surréaliste et trois buts

La rencontre débute en fanfare… Manchester se montre dangereux d’emblée mais Simon Mignolet est attentif dès le départ. Les hommes de Solskjaer donnent le ton, ils veulent prendre l’avantage rapidement. Les Brugeois suffoquent quelque peu.

A la dixième minute, Bruges réalise une bonne reconversion, Mats Rits a l’opportunité d’ouvrir le score mais sa frappe pas au-dessus des cages de Romero.

Aux alentours de la 23e minute, Deli commet une faute de main inexplicable. Une sorte de plongeon digne d’un volleyeur ou d’un gardien (en revoyant la phase, on remarque d’ailleurs que Simon Mignolet réalise exactement le même geste en arrière-plan). Il écope évidemment d’un carton rouge, et les Mancuniens obtiennent un penalty. On assiste alors à une scène surréaliste, le VAR signale à l’arbitre qu’il doit regarder la vidéo. Si on suit le règlement, le VAR a considéré avec certitude que l’arbitre n’aurait pas dû donner un carton rouge à Deli. Une sanction pourtant évidente. Le referee visionne donc la phase à plusieurs reprises et assez logiquement, il confirme sa décision. Bruno Fernandes convertit le penalty plus de quatre minutes après la faute commise par Deli. Les choses se compliquent très fortement pour les Brugeois.


>>> Lire aussi: Deli se prend pour Mignolet ou pour un joueur de volley et voit rouge


Manchester étouffe alors Bruges… et Odion Ighalo double le score quelques minutes plus tard pour sa première titularisation mancunienne. 2-0, les hommes de Clement semblent assommés.

Le troisième but de la première période est superbe ! Il vient (à toute vitesse) des pieds de Scott McTominay… Bruges s’enfonce. La pause doit absolument remobiliser les joueurs de l’équipe belge ou ils risquent d’être sanctionnés lourdement au marquoir. Pourtant volontaires, ils n’y arrivent pas ce soir. A dix contre une équipe du calibre de Manchester United, même en méforme, la mission est presque impossible pour Bruges. 

Difficile de sortir la tête de l’eau

En deuxième mi-temps, les Brugeois se montrent courageux dans une situation pourtant compliquée. Mignolet est précieux sur sa ligne alors que les assauts mancuniens sont moins précis.

Malgré tout, Manchester agit trop rapidement et parvient à planter deux nouveaux buts dans les dix dernières minutes. Fred est le quatrième buteur de la soirée. Les Brugeois font ce qu’ils peuvent, mais ça ne suffit pas. Ils s’inclinent 5-0 sans avoir de possibilité de révolte, face à un adversaire bien au-dessus d’un Club de Bruges réduit à dix.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK