Proto: "En huitièmes, il n'y a plus de petites équipes, à part nous"

Silvio Proto a été un des héros de la qualification d'Anderlecht, qui s'est hissé en 8e de finale de l'Europa League en s'imposant 1-2 après prolongation jeudi sur le terrain de l'Olympiacos. A part le but encaissé sur un pénalty imaginaire, le portier du club bruxellois a tout arrêté.

"On s'est battu en équipe face à l'injustice"

"On était très frustré à la mi-temps d'avoir concédé ce pénalty inexistant. On s'est battu en équipe face à l'injustice. On s'est serré les coudes. On n'aurait jamais dû aller à la prolongation, on aurait dû marquer avant cela. On est super satisfait du résultat mais on sait qu'on doit désormais confirmer contre le Standard dimanche", a souligné Silvio Proto au micro de la RTBF.

Cela dit, le gardien du RSCA n'a pas tenu à accabler l'arbitre de la rencontre. "Ce n'est pas la première fois qu'un arbitre fait une erreur. C'est un humain. Il a le droit aussi de faire des erreurs. C'est normal. C'est difficile pour nous de joueur sous une pression comme celle de ce soir et pour les arbitres, c'est aussi très difficile. Heureusement pour nous, cela a bien tourné mais il est clair qu'avec deux cartes rouges à l'Olympiacos, cela aurait été plus facile", a-t-il noté.

Quand on annonce qu'Herman Van Holsbeeck, le manager d'Anderlecht, a parlé de match référence pour le Sporting à l'Olympiacos, Silvio Proto n'est pas tout à fait d'accord : "Cette saison-ci, en Europa League, on en a fait quelques-uns. Mais ce qui est certain, c'est que cela restera un des meilleurs souvenirs pour nous."

"Il n'y a plus que du lourd"

Alors, qui souhaite-t-il affronter à présenter en huitièmes de finale ? "Il n'y a plus que du lourd. Il n'y a plus de petites équipes, à part nous (sourire). Je n'ai pas de souhaits particuliers. Le but était d'arriver plus loin que l'année passée, c'est le cas et on va tout faire pour que l'aventure continue mais il faut rester les pieds sur terre et gagner ce match dimanche face au Standard".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK