Pablo Machin : "Le Standard doit gagner et va tout donner dès le départ"

Pablo Machin : "Le Standard doit gagner et va tout donner dès le départ"
Pablo Machin : "Le Standard doit gagner et va tout donner dès le départ" - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Un point pourrait suffire au FC Séville pour arracher sa qualification pour les seizièmes de finale de l'Europa League jeudi soir au Standard. Pablo Machin, l'entraîneur andalou, assure que ses joueurs n'auront pas déjà la tête au match de Liga qui les opposera à Alavès, dimanche soir.

"Ce club est suffisamment exigeant pour pouvoir lutter sur tous les fronts", a-t-il dit mercredi en conférence de presse à Sclessin. "Et mon noyau est suffisamment important pour me permettre d'aligner deux équipes compétitives lors des deux matches. Mon rôle d'entraîneur est aussi celui d'un gestionnaire."

Séville a cependant souffert lors de chaque déplacement européen et il n'attend pas autre chose jeudi. "Cela doit être suffisant pour que chacun reste concentré. Si nous ne contrôlons pas la partie, nous risquons d'avoir des problèmes car le Standard doit gagner et va tout donner dès le départ."

Du match aller face au Standard, il a gardé en mémoire que c'était une équipe "capable de récupérer beaucoup de ballons et de remonter la balle très vite avec des attaquants très rapides. Pour surprendre la défense, nous devrons faire valoir notre jeu collectif."

Michel Preud'homme a assuré que Séville avait autant de qualités que le Real Madrid ou Barcelone. "Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas", répond Machin avec le sourire. "Les équipes citées ont aussi un super noyau mais je suis le coach de Séville et j'ai assez de travail pour ne pas analyser les qualités de nos rivaux. Notre première place en Liga ne me surprend cependant pas car nous avons mis tout en place pour qu'il en soit ainsi."

Wissam Ben Yedder avait inscrit deux buts lors du match aller. Mais l'attaquant français s'attend à une toute autre rencontre à Sclessin.

"J'ai entendu dire que les matches ici étaient toujours très compliqués", a déclaré Ben Yedder mercredi en conférence de presse. "Nous avions eu la maîtrise du match aller mais ici, on entre dans la phase décisive de la compétition et ce sera donc autre chose."

Séville est actuellement en tête de la Liga. Pour Ben Yedder, le secret réside dans l'aspect collectif. "Personne ne cherche à se mettre en évidence, nous sommes unis et nous travaillons beaucoup collectivement", conclut l'attaquant de 28 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK