Nicolas Raskin, fier mais frustré : "Sans ce penalty, je suis sûr qu'on gagnait 2-1"

Le jeune médian belge Nicolas Raskin a inscrit d'une superbe reprise de la tête le premier but du Standard lors du partage des Rouches face à Benfica (2-2) ce jeudi à l'occasion de leur dernière rencontre européenne de la saison. La révélation de l'année côté liégeois regrette toutefois le but inscrit sur penalty par les Portugais, consécutif à une faute inexistante de Kostas Laifis sur João Ferreira.

>> Montanier dresse le bilan européen du Standard et révèle que l’arbitre est venu s’excuser

"Ce goal, je l'ai inscrit grâce à mon père !, a souri Nicolas Raskin au micro de la RTBF. Cela fait plusieurs semaines qu'il me dit que je dois essayer de m'infiltrer beaucoup plus dans le rectangle sur les centres. Ici, je l'ai fait, et le ballon de Laurent (Jans, ndlr) était parfait. J'ai sauté, joué le coup à fond, et marqué ! Pour le reste, nous sommes assez frustrés, car je pense qu'on a fait un gros match contre une très bonne équipe de Benfica. On réussit à mener 2-1, et comme à l'aller, où on avait sifflé deux penaltys contre nous, on encaisse un but sur un penalty encore une fois quasiment inexistant. C'est très frustrant, car sans cela, j'étais sûr qu'on conservait le 2-1. Avec cette équipe très jeune, nous pouvons être fiers de notre match, et même de nos trois dernières rencontres en Europa League."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK