Mpoku, frustré : "On est trop gentil par moments, ça m'énerve un peu !"

Le Standard, accroché 1-1 au Vitoria Guimaraes, a réalisé la mauvaise opération dans le groupe F jeudi lors de la 5e et avant-dernière journée de la phase de poules de l'Europa League.

"C’est frustrant car, à chaque fois, on a les choses en mains, mais on donne aux adversaires. On doit essayer d’être plus méchant, plus égoïste. On doit être des radins, on ne doit rien donner. J’ai l’impression qu’on est trop gentil par moments. Ca m’énerve un peu. On essayait de gagner des points à l’extérieur qui peuvent nous apporter quelque chose. On a cela en championnat, durant nos matches à l’extérieur, aussi. On a ce moment où on peut gagner, mais on n’y arrive pas. On progresse, mais on doit encore plus le faire", a précisé Paul-José Mpoku à notre micro après le coup de sifflet final.

Les Liégeois, désormais troisièmes avec 7 unités, comptent deux points de retard sur l'Eintracht Francfort, deuxième, qui a créé l'exploit sur la pelouse du leader Arsenal (1-2). "Mathématiquement, il faut encore y croire. On doit y aller jusqu’au bout, on sait que tout peut se passer à Sclessin. Il faudra gagner et essayer de marquer le plus grand nombre de buts", a ajouté le médian liégeois.

Les Gunners, 10 points, se déplaceront à Sclessin lors de la dernière journée, le 12 décembre. Francfort accueillera pour sa part Guimaraes, quatrième du groupe et déjà éliminé avec deux points.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK