Mertens et Naples éliminés, le Celtic de Musonda et Boyata également, Carrasco et Lukaku qualifiés sans jouer

Dries Mertens et Naples quittent prématurément la scène européenne
2 images
Dries Mertens et Naples quittent prématurément la scène européenne - © Tous droits réservés

Dries Mertens, Charly Musonda Jr et Dedryck Boyata voient déjà leur aventure européenne prendre fin après leur élimination en seizièmes de finale de l'Europa League. Le Napoli s'est imposé mais n'a pas pu refaire le retard du match aller. Le Celtic s'est fait, quant à lui, étrillé sur la pelouse du Zenit Saint-Petersbourg.

Sans Yannick Carrasco, l'Atlético de Madrid a tranquillement poursuivi sa route tout comme la Lazio qui, sans Jordan Lukaku,  a largement dominé le Steaua Bucarest.

Surpris à domicile par le RB Leipzig au match aller (1-3), Naples a pris une petite revanche en s'imposant au retour (0-2) mais cela n'a pas suffi. Dries Mertens a disputé l'intégralité de le rencontre sans parvenir à faire trembler les filets.

Après l'ouverture du score de Zielinski à la demi-heure de jeu (33'), Insigne a entretenu l'espoir en fin de match (86') mais ce sont bien les Allemands qui se qualifient pour les huitièmes de finale.

Déjà décevants en phase de groupes de la Champions League, les Italiens, leaders de Serie A, quittent prématurément la scène européenne.

Vainqueur au match aller (1-0), le Celtic a chuté sur la pelouse du Zenit Saint-Petersbourg (3-0). Les Russes se hissent donc en huitièmes de finale de la compétition.

Ivanovic a rapidement ouvert le score d'une tête rageuse sur corner (8'). D'une frappe lointaine mal négociée par de Vries, Kuzyayev a doublé la mise en première période (27'). Au retour des vestiaires, Kokorin a mis ses couleurs à l'abri (61').

Remplaçant au coup d'envoi, Charly Musonda Jr est monté au jeu à la 71ème minute. Dedryck Boyata, sur le flanc depuis deux semaines, n'était pas présent sur la feuille de match.

Défait au match aller sur la pelouse du Steaua Bucarest (0-1), la Lazio n'a pas fait dans le détail pour renverser la vapeur (5-0) et poursuivre leur aventure européenne.

Un triplé d'Immobile (7', 43' et 71') et des réalisations de Bastos (35') et d'Anderson (51') ont placé les Romains sur une voie royale pour les huitièmes de finale de la compétition. Gnohéré, ancien joueur de Charleroi, a réduit l'écart en fin de rencontre (82').

Jordan Lukaku était absent de la feuille de match pour cette partie.

Large vainqueur à l'aller sur le terrain de Copenhague (1-4), l'Atlético de Madrid a tranquillement concrétisé sa qualification pour les huitièmes de finale en dominant une nouvelle fois le FC Copenhague (1-0).

Une très belle frappe sèche et lointaine de Gameiro (7') a suffi au bonheur des Colchoneros.

Yannick Carrasco n'était pas présent dans le groupe madrilène ce soir. Le Diable Rouge est en train de négocier un possible futur transfert du côté de la Chine.

Tous les qualifiés pour les huitièmes de finale :

  • Borussia Dortmund (Allemagne)
  • RB Leipzig (Allemagne)
  • Arsenal (Angleterre)
  • Salzbourg (Autriche)
  • Athletic Bilbao (Espagne)
  • Atlético de Madrid (Espagne)
  • Olympique de Marseille (France)
  • Olympique lyonnais (France)
  • Lazio Rome (Italie)
  • Milan AC (Italie)
  • Sporting Lisbonne (Portugal)
  • Viktoria Plzen (République tchèque)
  • CSKA Moscou (Russie)
  • Lokomotiv Moscou (Russie)
  • Zenit Saint-Petersbourg (Russie)
  • Dynamo Kiev (Ukraine)
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK