Ljungberg fera tourner son effectif au Standard, dont il aime "la manière de jouer"

Freddie Ljungberg
Freddie Ljungberg - © BEN STANSALL - AFP

Entraîneur ad interim d'Arsenal depuis fin novembre et le limogeage d'Unai Emery, Freddie Ljungberg va faire ses débuts comme coach sur la scène européenne à l'occasion du déplacement des Gunners jeudi au Standard (18h55). Les Londoniens, premiers du Groupe F de l'Europa League, n'ont besoin que d'un partage pour valider leur ticket pour les seizièmes de finale.

En allant battre West Ham (1-3) sur son terrain lundi soir en championnat, Arsenal a mis un terme à une série de neuf matches sans victoire toutes compétitions confondues. Après un partage à Norwich (2-2) et une défaite contre Brighton (1-2), Freddie Ljungberg a signé sa première victoire en tant qu'entraîneur du club où il a brillé entre 1998 et 2007.

"Ça fait évidemment du bien au moral, surtout quand on court derrière le succès depuis longtemps. Je suis d'ailleurs très content de la manière avec laquelle nous avons joué contre West Ham", a déclaré Freddie Ljungberg ce mercredi soir en conférence de presse.

Vainqueurs 4-0 du Standard à l'aller, les Londoniens ne s'attendent pas spécialement à un match facile contre un adversaire qui devra gagner pour espérer se qualifier. "Nous avons beaucoup de respect pour ce match, il ne faudra pas le prendre à la légère", a prévenu l'ancien international suédois. "J'ai regardé des vidéos du Standard et j'aime bien leur manière de jouer, leur envie de toujours développer du beau jeu. Ils ont aussi un très bon coach. J'ai concocté un plan tactique et j'espère pouvoir les contrer avec celui-ci."

Pour défier le Standard, Freddie Ljungberg sera contraint de faire tourner son effectif. D'abord à cause de la suspension de Shkodran Mustafi ainsi que des blessures d'Hector Bellerin, Dani Ceballos, Rob Holding, Nicolas Pepe, Kieran Tierney et Granit Xhaka, mais aussi à cause du rythme infernal imposé en Premier League en cette fin d'année. Après son déplacement en bord de Meuse, Arsenal jouera encore cinq fois entre le 15 décembre et le 1er janvier.

"Nous avons énormément de matches, nous devons faire tourner. L'équipe est jeune mais talentueuse et certains disposent déjà de pas mal d'expérience", a ajouté Freddie Ljungberg, qui a longtemps travaillé avec les équipes d'âge du club.

Arsenal est arrivé à Liège mercredi en fin d'après-midi après une dernière séance sur les terrains de son centre d'entraînement de Shenley dans la banlieue nord de Londres. Les Gunners ne s'entraîneront donc pas sur la pelouse de Sclessin avant le match de jeudi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK