Lukaku vainqueur face à Origi, Bruno buteur, Hazard et De Bruyne passeurs

511785797
511785797 - © SAKIS SAVVIDES - BELGAIMAGE

De nombreux Diables Rouges ont foulé les pelouses européennes ce jeudi soir à l'occasion du quatrième match de la phase de poules de l'Europa League. Dans la rencontre au sommet de cette soirée, l'Everton de Romelu Lukaku a étrillé le LOSC de Divock Origi (3-0). Wolfsburg a surclassé Krasnodar avec Kevin De Bruyne. Massimo Bruno, buteur avec Salzbourg, est déjà assuré de disputer les seizièmes de finale, tandis que Thorgan Hazard a délivré une superbe passe décisive pour M'Gladbach, tout comme De Bruyne avec Wolfsburg. Revivez cette soirée belge ci-dessous.

GROUPE H Wolfsburg 5-1 Krasnodar Match center

A l'aller, Kevin De Bruyne avait trouvé le chemin des filets à deux reprises lors de la victoire de Wolfsburg à Krasnodar (2-4). Junior Malanda était pour sa part resté sur le banc.

Pour cette rencontre, 'KDB' est titularisé d'entrée, au contraire de Junior Malanda.

Le score reste vierge en première mi-temps, direction la seconde et la 47e minute exactement. Aaron Hunt ouvre le score pour Wolfsburg. L'attaquant profite d'un centre de Christian Träsch pour placer sa tête à bout  portant. 1-0.

10 minutes plus tard, Hunt double la mise pour Wolfsburg et signe le doublé. Monté au jeu à la place d'Ivan Perisic à la mi-temps, Hunt n'a aucune peine à dribbler Andrey Dykan pour mettre Wolfsburg à l'abri... du moins provisoirement puisque Wanderson réduira l'écart à la 72e minute, avant que Josuha Guilavogui ne vienne redonner un peu d'air à Wolfsburg une minute plus tard. L'ancien joueur de l'Atlético Madrid inscrit là son premier but sous les couleurs des Wölfe, bien aidé par Kevin De Bruyne à l'assist sur ce coup-ci.

A la 89e, Bendtner aggrave encore la marque pour faire 4-1 depuis le point de penalty avant de s'offrir un doublé dans les arrêts de jeu pour fixer le score à 5-1. Victoire étincelante de Wolfsburg qui se reclasse à la deuxième position du groupe derrière Everton, seul leader. Cependant, Wolfsburg n'est pas encore qualifié pour le tour suivant puisqu'il peut encore être rejoint par Lille; club qu'il affrontera lors de la dernière journée de ces phases de poule.

GROUPE H Everton 3-0 Lille Match center


> Le match en direct commenté

A l'aller, Lille et Everton s'étaient quittés sur un 0-0. Divock Origi avait joué toute la rencontre et été omniprésent. Il avait non seulement harcelé les défenseurs adverses, mais également effectué un énorme travail défensif.

Romelu Lukaku sera bel et bien titulaire pour cette rencontre, au contraire de Mirallas, toujours convalescent et qui sera maintenu sur la touche. Voici le onze d'Everton pour cette rencontre : Howard; Hibbert, Jagielka, Distin, Baines; McCarthy, Barry; Osman, Naismith, McGeady; Lukaku.

Du côté de Lille, Divock Origi est lui aussi titularisé. Le duel des 'strikers' belges aura donc bien lieu. Voici le onze de Lille pour cette rencontre : Enyeama; Corchia, Balmont, Gueye, Frey; Mendes, Kjaer, Souare; Mavuba, Basa, Origi.

L'ouverture du score a lieu à la 27e minute pour Everton par un Leon Osman bien servi par Aiden McGeady. 1-0.

Peu avant la mi-temps, l'international anglais Phil Jagielka double la mise pour les riverains de la Mersey. C'est 2-0, alors que Divock Origi, peu en réussite en pointe, semble avoir coulissé sur le flanc droit.

Début de deuxième mi-temps, Lukaku hérite d'un coup franc bien placé. "Big Rom" place astucieusement le ballon mais il est dévié par Eneyama. Un essai à voir, ici.

60e minute, le score s'aggrave encore pour les Lillois avec un troisième but signé Naismith. L'Ecossais place une frappe puissante de le plafond du but d'Eneyama.

3-0 ce sera d'ailleurs le score final. Everton prend une solide option sur la qualification en s'imposant ce soir et occupe la tête du groupe H avec 8 points, devant Wolfsburg (7), Lille (3) et Krasnodar (2).

GROUPE I Naples 3-0 Young Boys Berne Match center

Le Belge concerné : Dries Mertens

A l'aller, Naples s'était incliné (2-0) chez les Young Boys. Dries Mertens avait été titularisé et était passé à deux doigts d'ouvrir la marque.

Trois équipes, dont Naples, partagent la tête du Groupe I avec un bilan de six points sur neuf.

Dries Mertens débutera cette rencontre en tant que titulaire.

Jonathan De Guzman ouvre le score pour Naples juste avant la mi-temps. Les Napolitains réalisent une bonne affaire après 45 minutes puisqu'ils comptaient le même nombre de points que les Young Boys avant le début de cette partie.

Le même De Guzman doublera la mise à 65e minute alors que Naples ne semble pas être inquiété par cette équipe de Berne. 2-0.

Et il n'y en avait décidément que pour le Néerlandais ce soir puisqu'il inscrit son troisième but à la 83e minute. Dries Mertens aura quant à lui disputé l'entièreté de la partie sans pour autant se montrer décisif devant le but.

Naples réalise donc une bonne affaire en battant les Young Boys. Les Napolitains partagent la tête de ce groupe I avec l'étonnante équipe du Sparta Prague (9 points pour chaque équipe). Berne, en embuscade, peut encore espérer se qualifier pour les seizièmes de finale.

GROUPE A Apollon Limassol 0-2 Borussia Mönchengladbach Match center

A l'aller, le Borussia Mönchengladbach s'était imposé sur le score sans appel de 5-0. Titularisé, Thorgan Hazard avait inscrit le dernier but des siens et signé un assist.

Le Brainois sera titulaire pour cette rencontre, au contraire de Filip Daems, qui ne figure pas dans l'effectif de Lucien Favre.

Première mi-temps stérile en terme de buts, la seconde l'est nettement moins. Raffael ouvre la marque pour Monchengladbach dès le retour des vestiaires. Bien servi par Thorgan Hazard, le Brésilien n'a qu'à mettre sa tête pour pousser le ballon au fond des filets. C'est le deuxième assist en deux matchs pour le deuxième de la lignée Hazard. Voir l'assist de Thorgan Hazard, ici.

En fin de seconde période, Herrmann double la mise pour les Allemands qui s'imposent sur le score de 0-2.

Le Borussia est unique leader de ce groupe avec 1 point d'avance sur Villareal.

GROUPE B Helsinki 2-1 Torino Match center

Jean-François Gillet est sur le banc pour cette rencontre. Daniele Padelli lui est préféré.

Gideon Baah ouvre le score pour Helsinki en courant de deuxième mi-temps avant que Moren ne vienne réduire les espoirs du club italien en doublant la mise à la 81e minute.

L'ancien international italien Fabio Quagliarella réduit l'écart dans les derniers instants de la partie mais ce but ne changera rien.

Helsinki inscrit ses premiers points dans ce groupe, mais en occupe toujours la dernière place. Torino compte 7 points et a manqué l'occasion de faire le break dans ce groupe.

 

GROUPE C Asteras Tripolis 1-2 Tottenham Match center

Moussa Dembélé et Jan Vertonghen sont titulaires pour cette rencontre du groupe C entre le club grec d'Asteras Tripolis et Tottenham. Vertonghen sera d'ailleurs le capitaine de l'équipe londonienne pour cette rencontre. Nacer Chadli, quant à lui, est sur le banc. Rappelons que Tottenham doit absolument s'imposer en Grèce pour prendre une option sur la qualification. Les Spurs comptent pour l'heure 5 points, tout comme Besiktas, alors qu'Asteras Tripolis reste en embuscade avec quatre unités.

Le match débute bien pour les Spurs qui ouvrent la marque à la 36e minute via un penalty de Townsend. L'Anglais s'est simplement fait justice lui-même puisqu'il avait été fauché dans le rectangle quelques secondes au préalable. C'est le premier but européen de Townsend depuis août 2013. Tottenham a peut-être fait le plus dur.

Quelques minutes plus tard, Kane double la marque pour les Londoniens. Déjà buteur victorieux ce week-end lors du match à Aston Villa, le jeune attaquant prouve à nouveau sa valeur dans cette Europa League.

Seconde période très tranquille, jusqu'à la 89e et l'exclusion de Federico Fazio pour les Spurs pour une faute commise dans le rectangle. Dans la foulée, Barrales réduit l'écart. 1-2. Ce qui sera également le score final.

Tottenham partage désormais la tête du groupe avec Besiktas, les deux équipes comptant chacune 4 points d'avance sur Asteras.

GROUPE D Astra Giurgiu 1-1 Celtic Glasgow Match center

Un brouillard épais s'abat actuellement sur le stade l'Astra Giurgiu et pourrait compliquer les débats dans cette rencontre où un Belge demeure concerné : Jason Denayer. A nouveau appelé par Marc Wilmots, le défenseur est titulaire pour cette rencontre d'Europa League.

Première mi-temps tranquille pour le défenseur belge puisque Johansen a ouvert le score pour les Ecossais. Un coup franc de Mulgrew repoussé provisoirement par la défense roumaine puis poussé au fond par Johansen. 0-1, score à la mi-temps.

Egalisation à la 79e minute pour Astra via William Amorim qui offre un point au club roumain.

Le Celtic occupe désormais la deuxième place du groupe derrière Salzbourg, qui compte 10 points.

GROUPE D Dinamo Zagreb 1-5 Red Bull Salzbourg Match center

Massimo Bruno figure sur le banc pour cette rencontre face au Dinamo Zagreb.

Le Red Bull Salzbourg ouvre le score à la 40e minute par l'inévitable Jonathan Soriano. C'est déjà le 25e but en 24 rencontres pour l'attaquant espagnol passé par Barcelona B.

Massimo Bruno fait son entrée au jeu pour la seconde période.

59e minute de jeu, Kampl double la mise pour les Autrichiens avant que Henriquez ne réduise l'écart une minute plus tard pour le compte des Croates.

Quelques minutes plus tard encore, Soriano aggrave son compteur but en plantant sa deuxième rose de la soirée. 1-3.

72e minute, but de Massimo Bruno qui fait 1-4 pour le FC Salzbourg. La rencontre est bel et bien pliée en faveur des Autrichiens.

A la 90e minute, Soriano, encore lui, donne au score son allure définitive en inscrivant le 1-5. Le FC Salzbourg est donc d'ores et déjà qualifié et pourrait même assurer sa première place en s'imposant sur la pelouse du Celtic dans trois semaines.

RTBF

GROUPE K Fiorentina 1-1 PAOK Salonique Match center

Maarten Martens, monté au jeu à la 71e avec le PAOK Salonique, a permis à son équipe d'accrocher un point face à la Viola. C'est notre compatriote qui a ouvert la marque pour les Grecs à la 81e, avant l'égalisation de Manuel Pasqual à la 88e.

Avec ce nul, la Fiorentina a décroché son billet qualificatif pour les 16es de finale.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK