Le Fenerbahçe de Valbuena précipite l'élimination d'Anderlecht

Deux défaites, un partage, zéro victoire : en délicatesse dans la poule D, le Sporting d’Anderlecht entame sa quatrième rencontre d’Europa League, face à Fenerbahçe, avec le même onze de base que durant la victoire à Waasland-Beveren le week-end dernier (1-2). Et avec une épée de Damoclès bien présente : en cas de défaite, le RSCA sera éliminé de la compétition européenne.

La première opportunité est mauve, une frappe contrée de Gerkens. Les Turcs engagent ensuite la deuxième vitesse et alertent Didillon à plusieurs reprises, par l’intermédiaire d’Ayew, de Slimani et de Kaldirim, égalisateur au match aller. L’orage passé, le Sporting peut à nouveau regarder devant lui. Trebel, sur un coup franc direct bien situé à la 44e minute de jeu, voit son tir précis stoppé… par la barre transversale.

La bonne séquence des joueurs coachés par Vanhaezebrouck connait un coup d’arrêt au retour des vestiaires. Didillon doit intervenir sur sa ligne face à Elmas, Slimani sème lui la zizanie dans l’arrière-garde du Sporting dans la foulée. Anderlecht tente de sortir la tête de l’eau, mais Fenerbahçe ouvre le score à vingt minutes du terme. Valbuena centre parfaitement… un centre que personne ne reprend et qui file directement dans les filets du keeper du RSCA (1-0). Le médian français accélère à nouveau, à la 74e, et sert le deuxième but à Frey (2-0). Comme à l’aller, les Turcs marquent à deux reprises en moins de cinq minutes.

Il n’y aura pas de retour cette fois. Hormis celui, prématuré, de Bakkali vers le vestiaire suite à son exclusion à la 79e minute. 2-0 : Anderlecht a tenté des choses dans cette partie, mais les Mauves, avec une unité, sont éliminés de l’Europa League.

Les deux buts de la soirée

Le direct commenté de la partie

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK