"La marche était trop haute" pour Adil Rami, Griezmann déjà tourné vers la Russie

"La marche était trop haute" pour Adil Rami, Griezmann déjà tourné vers la Russie
"La marche était trop haute" pour Adil Rami, Griezmann déjà tourné vers la Russie - © FRANCK FIFE - AFP

Adil Rami n'est pas parvenu à remporter l'Europa League pour la deuxième fois, lui qui s'est déjà imposé avec le FC Séville en 2016. Mercredi, le robuste défenseur de l'Olympique de Marseille n'a rien pu faire devant le réalisme de l'Atlético Madrid et de son compatriote Antoine Griezmann, auteur d'un doublé au Groupama Stadium de Lyon. "Cela a été difficile pour nous après le premier but encaissé", a-t-il avoué après la rencontre.

"On devra se servir de ce match pour progresser par la suite. La marche était trop haute. Il ne faut pas jouer au ballon face à eux, il faut savoir 'balancer'. Sinon on se met en danger. Et puis il y a eu un fantastique Antoine Griezmann", a ponctué le Français de 32 ans au micro de BeIn Sports.

Son coéquipier en attaque Florian Thauvin a également regretté ce premier but alors que l'OM avait bien débuté la rencontre. "Ça me fait mal au cœur, on aurait aimé être récompensés. Face à une grande équipe, on a tout à apprendre. La sortie de Dimitri Payet nous fait mal", a dit le milieu de terrain offensif de l'OM.

Auteur d'un doublé pour le club madrilène, le Français Antoine Griezmann aura été l'homme de cette finale lyonnaise. "J'ai repensé à tout ce que j'ai vécu depuis que j'ai quitté la maison à 14 ans (il est originaire de Mâcon, non loin de Lyon, NDLR). Je suis très heureux et j'espère vivre d'autres moments comme ça. On va profiter et fêter ça et puis bien préparer la Coupe du monde", a réagi l'international français de 27 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK