La Lazio de Lukaku fait chuter Kiev, l'Atlético et Marseille en quarts avec la manière

Lucas Leiva et Dimitri Payet, buteurs
Lucas Leiva et Dimitri Payet, buteurs - © AFP - RTBF

La Lazio de Jordan Lukaku, qui a disputé les vingt dernières minutes de la rencontre, s'est qualifiée ce jeudi pour les quarts de finale de l'Europa League après son succès 0-2 au Dynamo Kiev lors du match retour (2-2 à l'aller). L'Atlético Madrid, qui a fait dérailler le Lokomotiv Moscou chez lui (1-5), l'Olympique de Marseille, tombeur de l'Athletic Bilbao au Pays Basque (1-2), le Sporting Lisbonne et le RB Leipzig accèdent également à ce stade de la compétition.

Dans l'obligation de gagner après le 2-2 du match aller, la Lazio se montrait d'emblée très entreprenante. Les Romains tentaient souvent leur chance (16 tirs à 8) mais ne faisaient trembler que par deux fois les filets.

Sur un corner de Luiz Alberto, Lucas Leiva profitait d'une sortie loupée de Denys Boyko, le portier ukrainien, pour ouvrir le score (26'). En fin de match, Stefan de Vrij doublait la mise (83') pour le club romain qui avance en quarts de finale.

Jordan Lukaku a disputé les vingt dernières minutes de la rencontre, à l'instar de Dieumerci Mbokani dans le camp adverse.

Marseille s'est également qualifié pour les quarts de finale grâce à son succès 3-1 à l'aller, tout comme au retour (1-2) à Bilbao. Dimitri Payet sur penalty (38') et Lucas Ocampos (52') avaient lancé l'OM vers la victoire tandis qu Bilbao réduisait la marque via Inaki Williams (74').

L'Atlético Madrid épouvantail de l'Europa League : un doublé de Fernando Torres et un bijou d'Antoine Griezmann ont permis aux Colchoneros d'atteindre les quarts en écrasant le Lokomotiv Moscou (1-5), une semaine après leur démonstration à l'aller (3-0).

Malgré le froid et la neige moscovite, Angel Correa s'est régalé avec un but (16') et deux passes décisives pour Fernando Torres (70') et Antoine Griezmann, buteur d'un lob délicieux après un coup du sombrero de son partenaire argentin (85').

Saul a lui aussi participé à la fête (47') et Fernando Torres avait inscrit un premier but sur un penalty provoqué par Grizi (65'), alors que le Lokomotiv avait provisoirement égalisé par Maciej Rybus (20').

Bref, une sacrée démonstration de force de la part de l'équipe de Diego Simeone, pourtant privée de Diego Costa (contusion), Kevin Gameiro (cuisse) et Jan Oblak (ménagé).

L'avertissement est lancé à tous les autres qualifiés en quarts de C3 : cette coupe, l'Atlético Madrid la veut !

Pour sa première campagne européenne, Leipzig poursuit son aventure. Vainqueurs 2-1 au match aller face au Zenit Saint-Pétersbourg, les Allemands ont partagé l'enjeu (1-1) en terres russes. Jean-Kevin Augustin avait ouvert le score en faveur des visiteurs (23') avant que Sebastian Druissi n'égalise peu avant le repos (45').

Le Sporting Lisbonne, de son côté, est passé par le chas de l'aiguille au Viktoria Plzen. Menés 2-0 suite à un doublé de Marek Bakos (6' et 65'), les Lisboètes, qui ont loupé un penalty via Bas Dost en fin de rencontre (92'), ont dû attendre les prolongations et un but de Rodrigo Andres Battaglia (105') pour décrocher leur qualification.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK