Jacobs attend un sursaut de l'AEK

Ariel Jacobs
Ariel Jacobs - © Belga

3.000 personnes dans un stade pouvant contenir plus de 60.000 spectateurs devraient assister au match entre l'AEK Athènes et Anderlecht. Il s'agira d'une rencontre piège pour des bruxellois qui ont pour principale ambition de conserver la 1ère place dans leur groupe.

Même si Anderlecht est déjà assuré de sa qualification, le club bruxellois se rend à Athènes avec l'ambition de s'imposer. "Que ce soit en championnat ou en Europe, ce n'est pas dans notre philosophie de ne pas prendre un match au sérieux. On doit essayer de rester à la première place du groupe" a déclaré Ariel Jacobs au micro de la RTBF.

Et d'ajouter : "Nous ne devons pas regarder l'adversaire. On a comme objectif de débuter notre dernier match (face au Lokomotiv Moscou) en tête du groupe".

Dernier avec 0 point, l'AEK Athènes est démobilisé. Le T1 du RSCA se méfie de cette équipe qui n'est pas aussi faible qu'on pourrait le croire. "En Europe, on ne veut pas être ridicule. Donc les joueurs d'Athènes vont défendre leur honneur. Personne n'a envie de terminer avec zéro point. Je m'attends donc à un sursaut d'orgueil de l'AEK".

Ce match se disputera dans une ambiance qui sera loin de celle qu'on peut connaître lors de grandes soirées européennes puisque seulement 3.000 personnes devraient assister à ce match. Le stade peut contenir plus de 60.000 spectateurs.

G.Bayet avec Manu Jous

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK