Genk arrache le partage en fin de match contre Besiktas et reste en tête de son groupe

Le club de Genk est parvenu à arracher le point du partage en toute fin de rencontre face à Besiktas. Les Limbourgeois sont tombés sur une équipe turque en forme et très bien regroupée derrière. Ricardo Quaresma a donné l’avantage aux siens peu après le quart d’heure de jeu. Et alors qu’on pensait que Genk n’égaliserait pas, Sander Berge a décoché une frappe lointaine légèrement déviée pour le 1-1. Les hommes de Philippe Clément restent en tête du groupe I avec sept points, deux de plus que Sarpsborg et Malmo avec cinq unités après leur partage de ce soir (1-1). Besiktas ferme la marche avec quatre points.

Le résumé de la rencontre

Dès l’entame de la rencontre, Besiktas presse haut. Mais Genk est bien organisé, les hommes de Philippe Clement ne paniquent pas.

Mais Genk encaisse rapidement puisque Quaresma ouvre le score pour les Turcs peu après le quart d’heure de jeu. Les visiteurs sont véritablement lancés dans cette rencontre, ils se montrent de nouveau vraiment dangereux à la vingtième minute de jeu. Mais Vukovic bloque la frappe de Petkemek.

Les Limbourgeois n’amènent pas suffisamment le danger dans la surface adverse pour l’instant. Ils peuvent encore revenir dans le match, mais ils doivent à tous prix éviter d’encaisser une nouvelle fois.

De retour de la pause, le match est rythmé. Si Genk veut absolument égaliser, l’équipe turque cherche à tout prix à se mettre à l’abri.

A l’heure de jeu, la tête de Babel passe tout près du but de Genk à la suite d’un très bon centre de Quaresma. Les Limbourgeois ont eu chaud.

On ne voit pas comment le club belge pourrait revenir dans la rencontre. Volontaires depuis le début de rencontre, les Limbourgeois se heurtent à un véritable mur défensif. Ils n’ont presque aucune possibilité de s’infiltrer dans le rectangle.

Mais Sander Berge trouve la faille d’une grosse frappe lointaine à la 88ème minute. Genk revient dans le coup et reprend la première place au classement. Ils auraient même pu repasser devant avec une triple occasion dans le temps additionnel, mais la défense est décidément très coriace.

Genk a souffert, mais est parvenu à ne pas encaisser une deuxième fois. Sander Berge a ensuite fait le travail pour égaliser. Les Limbourgeois restent très bien placés pour une qualification puisqu'ils sont leaders de leur groupe. Ils se rendront à Malmo pour la prochaine rencontre. 

Les compos probables :

Genk : Vukovic, Maehle, Aidoo, Dewaest, Uronen, Heynen, Malinovskyi, Ndongala, Pozuelo, Paintsil, Samatta

Besiktas : Tolga Zengin, Uysal, Pepe, Vida, Erkin, Medel, Quaresma, Lens, Toköz, Babel, Özyakup

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK