Europa League, Mourinho (Tottenham) : "Notre attitude était insuffisante, on a manqué de respect envers notre métier"

Le Dinamo Zagreb a créé l'exploit à domicile en éliminant Tottenham (3-0) après prolongation, jeudi soir en huitième de finale retour de l'Europa League.

Battus 2-0 à l'aller à Londres, les champions de Croatie l'ont emporté grâce à un triplé de leur médian offensif Mislav Orsic (62e, 83e, 106e).

C'est un José Mourinho, entraineur des Spurs, très déçu qui s'est présenté après la partie. "Que s'est-il passé ce soir ? Sincèrement, c'est une bonne question (il réfléchit durant quelques secondes). Nous avons montré des choses durant les dix dernières minutes de la prolongation. Hormis cela, nous avons vu une équipe, le Dinamo, qui avait décidé de tout donner sur le terrain. Ils ont laissé de la transpiration, de l'énergie, du sang et même des larmes de bonheur. Ils ont affiché de l'humilité et de l'engagement. Je peux simplement les féliciter. Et nous ? Face à cela, mon équipe ne ressemblait pas à une formation qui disputait une rencontre importante. Chaque match compte pour les supporters de Tottenham qui nous regardent chez eux. Dans ce sens, notre attitude aurait dû être différente. Je présente mes excuses aux supporters. Dire que je ressens de la tristesse n'est pas suffisant car mon ressenti va bien plus loin que cela", a précisé le Portugais.

"Je sors du vestiaire de Zagreb, j'ai été féliciter les joueurs adverses. Une équipe a remporté ce match grâce à son attitude, je suis très déçu car il ne s'agit pas de la mienne. Le football, ce n'est pas simplement une équipe qui pense avoir plus de qualités que l'adversaire. La base de ce sport, c'est l'attitude affichée. La nôtre était insuffisante. Avant le match, j'ai alerté mon équipe sur ce qui pouvait se produire avec une mauvaise attitude. J'ai répété ce discours à la pause, à 0-0. Je pense que mes joueurs ont compris que la qualification était en jeu seulement à 2-0. Je ne souhaite pas m'épancher sur les défauts de mon équipe. Nous avons perdu, et je m'englobe dans ce 'nous'. Mon équipe n'a pas affiché les bases du football, donc l'attitude, mais aussi les bases dans la vie je trouve. Nous n'avons pas affiché de respect envers notre métier, nous n'avons pas tout donné dans cette partie", a aussi regretté l'expérimenté entraineur.

Une interview posée de pratiquement dix minutes. Le Mou est très triste, les supporters des Spurs le sont sans doute au moins autant.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK