Europa League : L’Antwerp passe à deux doigts d’arracher un partage mais s’écroule au bout du suspense contre l’Olympiacos

Cruel dénouement pour l’Antwerp. Longtemps brouillon, inoffensif (17 tirs...1 cadré) et mené par l’Olympiakos, le Great Old pensait avoir fait le plus dur en revenant au score, mais il s’est finalement écroulé en encaissant une frappe sortie de nulle part de Reabciuk à trois minutes du terme (2-1).

Quelques instants plus tôt, c’était Ally Samatta qui avait endossé la cape d’ange gardien anversois en canardant un bon centre du remplaçant Manuel Benson au fond des filets. Un goal inscrit à l’entame du dernier quart d’heure, qui avait permis aux Anversois d’effacer le but d’ouverture, planté également de la tête, par le filou Youssef El Arabi.

Bien conscients que ce 1-1 était flatteur au vu du scénario, les Anversois ont malgré tout tenté d’injecter leurs dernières forces dans la bataille pour inscrire le but du hold-up. Malheureusement pour eux, les frappes de Benson et de Samatta n’ont fait que frôler le cadre de Vaclick.

Tout le contraire du superbe envoi du bout du pied du latéral Reabciuk qui s’est logé dans la lucarne d’un Jean Butez bien impuissant. Au terme d’une rencontre… erratique, l’Antwerp reste donc à quai avec 0 point. Cerise sur le frustrant gâteau, Jelle Bataille a été exclu en toute fin de match et sera donc suspensdu lors du prochain match. Un bien mauvais départ alors qu’il doit ensuite affronter Fenerbahce et l’Eintracht Francfort.

1 images
Pieter Gerkens lors de la rencontre face à l’Omonia Nicosie © Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK