Le Standard quitte l'Europa League sur un partage frustrant (2-2) face à Benfica

Le Standard a réussi à partager l’enjeu face au prestigieux Benfica Lisbonne (2-2) ce jeudi lors de la sixième et dernière journée de la phase de poules de l’Europa League. D’ores et déjà éliminés de la C3 avant le coup d’envoi de cette rencontre, les hommes de Philippe Montanier ont tenu tête aux Portugais et mené à deux reprises grâce à Nicolas Raskin (12' 1-0) et Abdoul-Fessal Tapsoba (60' 2-1), mais Everton (1-1 16') et Pizzi (67' 2-2), sur un penalty accordé pour une faute inexistante de Kostas Laifis, ont répondu aux buts liégeois.

>> Montanier dresse le bilan européen du Standard et révèle que l’arbitre est venu s’excuser

>> Nicolas Raskin, fier mais frustré : "Sans ce penalty, je suis sûr qu'on gagnait 2-1"

Les Glasgow Rangers (14/18) et le Benfica Lisbonne (12/18) se qualifient pour les seizièmes de finale de l’Europa League, alors que le Standard termine à la troisième place du Groupe D (4/18) avec une longueur d’avance sur le Lech Poznan (3/18).

Standard – Benfica : Le résumé de la rencontre

Après un début de match légèrement dominé par les Lisboètes, le Standard trouve la faille après moins de douze minutes. Gojko Cimirot combine avec Laurent Jans sur le flanc droit, le Luxembourgeois centre parfaitement du pied droit en direction du grand rectangle, Nicolas Raskin s’élève dans les airs pour reprendre puissamment le ballon de la tête et débloquer son compteur en Europa League d’un coup de tête imparable (12' 1-0).

Mais les comparses de Jan Vertonghen réagissent très rapidement : Adel Taarabt vient à la rencontre d’Arnaud Bodart et centre en retrait, Everton reprend le ballon de la tête pour l’envoyer, grâce à un rebond salvateur, au fond des filets liégeois (16' 1-1).

Les occasions sont ensuite portugaises (six tirs cadrés pour Benfica contre deux pour le Standard à la pause), mais Arnaud Bodart parvient à maintenir ce score de parité.

Après une belle occasion signée Pedrinho en début de seconde période, comme en début de match, ce sont les Liégeois qui tirent les marrons du feu : Abdoul-Fessal Tapsoba, isolé par Collins Fai, profite du laxisme de la défense lisboète pour tenter sa chance plein axe, sa frappe est légèrement déviée par Jan Vertonghen et trompe Helton Leite (60' 2-1).

Les Liégeois sont bien dans leur match, mais dans la foulée de ce but, Darwin Nuñez frappe sur le poteau après avoir évité la sortie d’Arnaud Bodart. Les visiteurs héritent ensuite d’un penalty "cadeau" quelques minutes plus tard lorsque João Ferreira s’écroule dans le grand rectangle après un duel avec Kostas Laifis. Pizzi, fraîchement monté au jeu, en profite pour prendre le gardien liégeois à contre-pied et rétablir l’égalité (67' 2-2).

Après un ultime bel arrêt d’Arnaud Bodart suite à une frappe puissante d’Everton en fin de match (88') et un tir sur la barre transversale de Pizzi dans les arrêts de jeu (92'), l’arbitre biélorusse Alexey Kulbakov a renvoyé les deux équipes aux vestiaires sur un score de 2-2 assez frustrant pour les Liégeois.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK