Europa League : avec Emery, l'Unai fait la force

En 8 participations à l’Europa League, Unai Emery a un bilan qui ferait pâlir bien des coaches sur la scène continentale. 3 titres avec Séville, une finale perdue avec Arsenal, une demi-finale avec Valence en plus de celle de ce soir contre Arsenal. Le technicien espagnol est un gage de réussite et Villarreal ne s’y est pas trompé en engageant Emery l’été passé.

Ce soir, Unai Emery retrouve sur sa route une ex. Une équipe d’Arsenal qu’il avait menée en finale en 2018 contre le Chelsea d’Eden Hazard. Bilan de cette rencontre : une défaite 4-1 après un récital de notre compatriote. Et même si Emery avait dû faire ses valises en novembre 2019 avec un bilan pâlot, il n’a aucun remords.

"J’ai de bons souvenirs de mon année et 4 ou 5 mois dans le club. Nous avons quand même vécu de grands moments sur le terrain. Si vous obtenez plus de satisfaction en gagnant, quand vous perdez, vous gagnez en expérience. Le plus important, c’est de se relever et d’avancer", explique l’entraîneur qui a aussi coaché le PSG.

La double confrontation face aux Londoniens n’est pas un cadeau. Les Gunners sont favoris sur papier mais Emery connaît son "ennemi".

"Ce que je sais sur Arsenal, c’est qu’il est important de se rendre compte qu’il y a encore beaucoup de joueurs qui ont commencé leur carrière sous mes ordres.", s’enorgueillit le triple vainqueur de l’épreuve qui veut que ses joueurs écrivent une nouvelle page de l’Histoire de Villarreal. "Nous devons briser les barrières et tourner cette opportunité à notre avantage. Nos prédécesseurs n’y sont jamais parvenus. Nous avons une autre occasion. Nous devons réussir cette fois."

Les "anciens" avaient échoué contre Arsenal en demi-finale de la Ligue des Champions 2005-2006. Emery ne veut pas vivre un nouvel échec dans SA compétition.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK