Eden Hazard détient la clé face à Francfort

Trois matchs. Voilà ce qu’il reste à franchir pour que Chelsea décroche un nouveau trophée européen. Certes pas le plus prestigieux mais une nouvelle coupe ce n’est pas négligeable. Après ses succès en Coupe des Coupes (1971 et 1998), en Ligue des Champions en 2012, les " Blues " veulent plus que tout décrocher leur deuxième Europa League (après la victoire contre Benfica en 2013). 

Cette campagne au sein de la deuxième Coupe d’Europe n’est que la deuxième dans l’histoire du club londonien, mais elle pourrait donc, comme la première, se sceller par un nouveau coup dans le mille. 

Mais attention, Chelsea (meilleure attaque de la compétition avec 30 buts) fait face à une équipe solide et aussi efficace qu’elle (28 buts inscrits). Francfort est, de plus, à l’aube d’une nouvelle ère prometteuse. Leur seul trophée européen date de 1980. Cela fait donc près de 40 ans que les " Aigles " de l’Eintracht attendent cela. L’impatience est là. La saison dernière a enfin apporté au club allemand une récompense avec la victoire en coupe d’Allemagne face au grand Bayern. Actuellement 4ème en Bundesliga, l’Eintracht occupe pour l’instant une place qualificative pour la prochaine Ligue des Champions. 

Eden Hazard doit jouer 

Laissé au repos par Maurizio Sarri pendant la grande majorité des matchs européens, Eden Hazard sera, une fois encore, la clé de cette double confrontation. Eden est d’une grande efficacité cette saison (19 buts-13 assists). Mais le capitaine des Diables ne compte en Europa League que 19,7% du temps de jeu possible. Deux titularisations à peine et forcément très peu d’impact (aucun but et aucun assist) sur les performances de Chelsea sur la scène continentale.

Une équipe qui, malgré l’absence volontaire de son numéro 10 n’a connu aucune défaite en 12 rencontres. 11 victoires et 1 seul nul (en phase de poule chez les hongrois du FC Vidi). Un bilan qui incite à l’optimisme. L’apport du Brainois sera cette fois nécessaire. On imagine mal les " Blues " se passer volontairement de cette arme redoutable en terre allemande. Hazard devrait donc bien disputer ce jeudi son 80e match de coupe d’Europe. 

L’expérience pour les " Blues "

Chelsea disputera la 13e demi finale européenne de son histoire (la 4e pour Francfort). Avantage anglais donc. Sur le plan mental les " Blues " ont un adjuvant. Ils viennent d’égaler (contre Prague en 1/4 de finale) le record de la série la plus longue de matchs sans défaite en Europa League, soit 15 rencontres (les 3 dernières de leur saison victorieuse en 2013 et les 12 de cette saison). Un nul ou une victoire de Chelsea ce soir et le record absolu serait à l’actif d’Eden et des siens.

Autre atout, l’expérience du noyau londonien. Là où les Willian, Luiz, Pedro, Hazard, Higuain comptent entre 80 et 100 matchs européens chacun, les plus expérimentés côté allemand n’en comptent au mieux que la moitié.

Mais l’enthousiasme de l’Eintracht a déjà renversé Benfica en quart de finale. Battus 4/2 au Portugal à l’aller, les Allemands ont su, avec leur public, inverser la tendance au retour avec une victoire 2/0. L’affrontement s’annonce donc palpitant d’autant que se feront face les deux meilleurs buteurs de cette Europa League. Olivier Giroud (10 buts en 11 matchs disputés) face au Serbe Luka Jovic (8 buts en 12 matchs). Messieurs les artilleurs...place au feu d’artifice !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK