Devroe : "Trnava, l'adversaire le moins fort de notre groupe... sur papier"

Devroe et Coucke
Devroe et Coucke - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le Sporting d’Anderlecht démarre sa campagne européenne ce jeudi soir. En Europa League, les Mauves se déplacent au Spartak-Trnava, en Slovaquie, à 21h00. Nous avons rencontré Luc Devroe, directeur sportif du RSCA, après l’entrée en lice de la formation bruxelloise.

"Passer le premier tour est un objectif absolu car nous ne jouons pas la Champions League, et c'est une déception. Sur papier, c'est l'adversaire le moins fort du groupe. C'est en déplacement, mais ils ne sont pas dans une très bonne période. C'est important de démarrer avec une victoire. Fenerbahce est notre plus gros adversaire dans ce groupe, mais Zagreb produit pas mal de talents", a précisé Luc Devroe à notre micro.

Le RSCA reste sur un maigre bilan en championnat : "A Anderlecht, récolter 1 point sur 9, ce n'est jamais bon. Ca aurait pu être 5/9. On manque de constance dans nos matches. On doit tirer des leçons des rencontres déjà jouées. On possède des éléments créatifs, comme Pozuelo (Genk) ou Carcela (Standard) dans le noyau. Il était toutefois impossible de combler toutes nos lacunes en un seul mercato. Il faut maintenant donner du temps et de la confiance à ceux qui sont présents. En début de saison, nos lacunes étaient camouflées par le 12 sur 12 réalisé. Ce n'était pas si bon qu'on le disait à l'époque, mais ce n'est pas si mauvais aujourd'hui", a aussi ajouté le directeur sportif des Mauves.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK