Deschacht : "Un peu nerveux, ce pourrait être ma dernière sortie européenne..."

Olivier Deschacht a avoué au micro de la RTBF qu'il était "un peu nerveux" à la veille de ce qui pourrait être son dernier déplacement européen. Le défenseur d'Anderlecht, qui estime que le Zenit a "une bonne équipe", pense que les Russes vont débuter la rencontre "comme des fous".

"Le plus important, ce n'est pas le passé, c'est demain, a résumé Olivier Deschacht, qui disputera jeudi sa... 97ème rencontre européenne et qui espère atteindre la barre des 100, au micro de Manuel Jous, l'envoyé spécial de la RTBF en Russie. On doit se qualifier, ce veux encore ajouter deux matches européens à mon CV. Je suis un peu nerveux, parce que cela peut être mon dernier match européen demain, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Ce serait un rêve de prolonger cette aventure européenne de deux matches, voire plus, on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve."

"C'est une bonne chose d'avoir deux buts d'avance, mais ils seront motivés, a repris le défenseur du RSCA. Ils vont commencer le match "comme des fous", nous devrons être prêts. Si on ramasse déjà un goal après cinq minutes, on va être nerveux, c'est le scénario qu'on veut éviter. Notre objectif, c'est d'en mettre un, parce qu'ils devraient alors nous en mettre quatre... Quand tu sais acheter un joueur de Chelsea, cela veut dire que tu as une bonne équipe !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK