Déroute belge, 3 missiles en lucarne, 1 superbe mouvement collectif dans la séance de rattrapage

En quelques minutes, dans la séquence intitulée "La séance de rattrapage", Pascal Scimè vous propose de faire le point sur les moments forts de ces 16e de finales retour.

Au programme :

Les résultats des clubs belges : catastrophe pour les deux derniers représentants belges en Europa League. Dominés dans tous les compartiments du jeu, respectivement par le Slavia Prague et Salzbourg, Genk et Bruges quittent la scène européenne par la toute petite porte. Des défaites sévères (0-4 pour Bruges et 1-4 pour Genk) qui posent question.

Le plus beau but de la soirée : cette semaine il est attribué à Mislav Orsic, l'ailier du Dynamo Zagreb. Il est à la conclusion d'un superbe mouvement collectif qui combine crochet salvateur, talonnade et assist entre les jambes. Superbe et décisif puisque au final le Dynamo s'impose 3-0 face à Pilzen

Les plus beaux gestes : la soirée a été marquée par trois superbes frappes brossées. La première vient des pieds de Mehmet Topal qui, d'un envoi du gauche précis, a entretenu l'espoir du Fenerbahce pendant quelques minutes avant que Azmoun n'offre la qualification au Zénit en fin de match. Ross Barkley, le médian de Chelsea, ne s'est lui pas posé de question et a envoyé un sublime coup-franc direct dans les filets du portier de Malmö. Troisième et dernier chef d'oeuvre, celui de Luka Jovic, l'excellent avant-centre de Francfort, qui a contribué au feu d'artifice de son équipe contre le Shakhtar (4-1) en catapultant le cuir dans le plafond du portier ukrainien. De quoi faire sourire Luciano Spalletti ? Pas sûr.

- La boulette de la soirée : Arsenal, défait par le Bate Borisov au match aller, a bénéficié d'un "double but contre son camp" pour prendre le large face aux Biélorusses au retour. (3-0). Sur un centre anodin de la droite, deux défenseurs se jettent mais dévient le ballon l'un après l'autre...au fond des filets.

- Des nouvelles de nos "Belgicans" : Tout va bien pour Radja Nainggolan titulaire et qualifié avec l'Inter Milan face au Rapid Vienne. (4-0) Élimination en revanche pour Boyata et le Celtic, incapables de prendre le dessus sur Valence. Et si Eden Hazard se qualifie avec Chelsea sans jouer, Dries Mertens est le Diable le plus en vue de la soirée avec un superbe assist pour Adam Ounas. 

Un dernier but de Perisic pour (enfin) faire sourire Luciano Spalletti ? Non, toujours pas. Au moins on aura essayé.

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK