De Condé : "Je préfère jouer contre Gand plutôt que d'aller en Russie"

Dimitri De Condé
Dimitri De Condé - © YORICK JANSENS - BELGA

Avec trois clubs belges qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Europa League, la chance était grande d'assister à un duel belgo-belge. Et celui-ci aura lieu puisque La Gantoise affrontera Genk. Une déception ? Pas vraiment !

"Je ne vois pas pourquoi on devrait être déçu. Il y en a certains qui voulaient peut-être tirer un grand nom mais ce tirage a l'avantage que d'une part, un club belge va passer en quarts et d'autre part, ce club-là (j'espère que ce sera nous) aura un grand nom au prochain tour. On préfère jouer contre La Gantoise que de se rendre en Russie", a expliqué Dimitri De Condé, le directeur sportif du KRC Genk, au micro de Thierry Luthers (RTBF).

Avant d’ajouter : "On voyait les autres noms sortir et on a compris qu’il n’y avait plus que l’Ajax, Gand ou Copenhague. J’avais une préférence pour La Gantoise ou l’Ajax : de mon côté, je suis content. Ca va être chaud, on va se battre pour faire un exploit ici."

En championnat, les Limbourgeois se sont inclinés 1-0 à Gand mais se sont imposés à la maison 2-0. "Ce sont deux équipes qui aiment jouer un football dominant et avoir la possession du ballon. Cela va être chaud. On a un petit avantage de disputer le match retour à domicile. Je suis persuadé qu'il y aura beaucoup de monde et on a 50% de chances de se qualifier pour les quarts de finale", a expliqué De Condé.

A ce stade, aucune des deux équipes n’occupe un siège du top 6 belge. "On est dans le même scénario, entre les PO1 et les PO2. Comme nous, La Gantoise a perdu beaucoup de points en déplacement. C’est peut-être à cause des rencontres européennes…", a enfin souligné De Condé.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK