Cimirot jauni à la place de Laifis, tournant de la campagne du Standard ?

Le Standard peut toujours croire en la qualification pour les seizièmes de finale de l'Europa League. Jeudi contre l'Eintracht Francfort, les Liégeois se sont imposés 2-1 dans ce match de la 4e journée du groupe F.

Zinho Vanheusden a ouvert le score (56e) et Filip Kostic a égalisé sur coup franc (65e) mais Maxime Lestienne, monté au jeu, a donné la victoire a Standard dans les arrêts de jeu (90e+4).

Le tournant du match, c’est naturellement le but tardif de Lestienne. Mais, en milieu de deuxième période, on a peut-être assisté au tournant… de la campagne liégeoise en Europa League. Alors que Laifis, stoppant Rode en position de dernier homme, aurait dû recevoir un deuxième carton jaune dans cette partie (69e minute de jeu), l’arbitre slovène s’est emmêlé les pinceaux et a sanctionné… le Bosnien Cimirot. "Oui, sur le terrain, on était conscient de ce qui s’est passé à ce moment-là. On voyait que l’arbitre était un peu perdu. Mais ça fait partie du football. Je pense qu’il parlait la même langue que Cimirot, alors on a essayé de la jouer un peu à l’intox. Ca a un peu marché", a reconnu Renaud Emond à notre micro.

Laifis normalement exclu, le Standard n’aurait peut-être pas fini par émerger dans ce match. Toujours est-il que les Liégeois sont revenus, grâce à ce succès, à égalité avec leur adversaire du soir dans le groupe F. La cinquième des six journées verra les Rouches se déplacer sur la pelouse du Vitoria le jeudi 28 novembre alors qu'Arsenal accueillera Francfort dans le même temps.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK