Chatelle : "Genk veut absolument le titre, cela sera sa priorité"

L'Europa League est de retour cette semaine avec côté belge une attention toute particulière pour Genk et le FC Bruges. Thomas Chatelle, notre consultant, évalue les chances des derniers représentants belges en Coupe d'Europe.

Selon l'ancien médian, le Racing représente notre meilleure chance "pour sa forme et sa force de frappe". "En termes de quantité et de qualité, c'est la meilleure équipe belge. Ils ont un tirage relativement accessible avec le Slavia Prague."

Il ne faut pas sous-estimer les Tchèques qui affichent un bilan de 16 victoires, 2 partages et seulement 2 défaites lors de leurs 20 derniers matches.
Le Slavia a repris la compétition le week-end dernier après près de deux mois d'arrêt. "C'est costaud mais je pense que cette équipe de Genk est capable de passer. Et même Bruges - avec l'expérience acquise a en Ligue des Champions et en Europa League ces dernières saisons - peut passer ce cap-là."

Le Red Bull Salzbourg, adversaire de Bruges, reste aussi sur une solide série. La dernière défaite des demi-finalistes de la dernière édition remonte au 27 mai dernier. C'était lors de la dernière journée du championnat et le club de la cité de Mozart était déjà assuré du titre. Même si les Autrichiens risquent de manquer de rythme, puisqu'ils n'ont pas joué depuis le 16 décembre. 

C'est un gros morceau, mais ce n'est pas impossible selon Chatelle. "Je ne pense pas que cela soit insurmontable pour Bruges parce qu'ils sont dans une grosse trêve là. Ils n’ont pas repris la compétition donc je pense qu'il y a moyen de faire quelque chose. Ça sera compliqué. Salzbourg c'est quand même une grosse écurie avec de gros moyens. Mais je pense que Bruges est capable de passer ce cap là aussi." Le club a prouvé qu'il savait gérer ce genre de situation ces dernières saisons.

"Les 'Blauw en Zwart' ont aussi une belle occasion de sauver une partie de leur saison"

Thomas Chatelle est donc plutôt confiant pour nos clubs belges avant les 1/16es de finale. Mais est-ce que Genk va tout miser sur l'Europa League ? Jusqu'où peut aller le Racing ? "
La difficulté pour Genk ça va être de gérer toutes les échéances qui vont arriver : les PO1 avec cette lutte pour le titre que les Limbourgeois veulent absolument. Je pense que ça sera leur priorité quand on voit ce que ça peut leur rapporter au niveau financier, c'est normal qu'ils jouent cette carte-là. Peut-être que la fatigue va se faire ressentir à un certain moment parce qu'ils ont commencé très très tôt la saison, il ne faut pas l'oublier. Pour moi, quarts, demies ça serait extraordinaire."

Enfin, l'ancien Diable rouge (3 sélections) estime que les deux équipes doivent "utiliser leur expériences respectives" pour aborder leur 1/16e de finale. "Genk a énormément de qualités. Bruges a sans doute plus d'expérience avec cette équipe. Donc les 'Blauw en Zwart' ont aussi une belle occasion de sauver une partie de leur saison qui est compliquée pour l'instant."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK