Carrasco et Musonda, passeurs décisifs, s'imposent, Lukaku s'incline, Naples chute sans Mertens

Yannick Carrasco a offert un but à Antoine Griezmann
3 images
Yannick Carrasco a offert un but à Antoine Griezmann - © JAVIER SORIANO - AFP

Avec une passe décisive chacun, Yannick Carrasco et Charly Musonda Junior ont tous les deux participé aux succès de leur formation respective ce jeudi soir lors des seizièmes de finale aller de l'Europa League. Dans le même temps, Jordan Lukaku s'est incliné avec la Lazio tandis que Naples a chuté à domicile en l'absence de Dries Mertens.

L'Atlético Madrid a fait un grand pas vers les huitièmes de finale en s'imposant largement sur la pelouse du FC Copenhague (1-4).

Pourtant, ce sont les Danois qui ont ouvert le score par Fischer après seulement un quart d'heure (15'). Les Colchoneros ont toutefois rapidement réagi grâce à Niguez (21') et Gameiro (37').

En seconde période, les Madrilènes ont encore aggravé la marque par Griezmann (71'), parfaitement lancé en profondeur par Carrasco, monté au jeu à la 59ème minute, et par Vitolo (77').

L'Atléti n'a plus qu'à concrétiser son avance dans une semaine.

Le Celtic Glasgow a pris une toute petite option sur son terrain en dominant d'une courte tête le Zenit Saint-Petersbourg (1-0).

Monté au jeu à la 73ème, Musonda n'a eu besoin que de cinq minutes pour débloquer la situation. D'une superbe passe lobée, le jeune milieu offensif prêté par Chelsea a parfaitement trouvé dans la surface McGregor qui a pu conclure (78').

Dedryck Boyata, blessé, n'était pas présent pour ce match.

Dans une semaine, les Ecossais iront donc défier le Zenit avec une légère avance.

La Lazio s'est inclinée sur la pelouse du Steaua Bucarest (1-0) mais conserve ses chances de qualification lors du match retour dans une semaine.

C'est Gnohere, une vieille connaissance de la Pro League (Charleroi, Mouscron, Mons), qui a inscrit l'unique but de la rencontre (29').

Aligné au coup d'envoi sur le flanc gauche, Lukaku a été remplacé à un quart d'heure du terme (75').

Sans Mertens, suspendu, Naples a connu un délicat revers à domicile contre Leipzig (1-3). Les Napolitains auront fort à faire dans une semaine pour renverser la vapeur en Allemagne mais pourront à nouveau compter sur leur serial-buteur belge.

Ounas a donné l'avantage aux Italiens (52') mais les Allemands ont retourné la situation dans la dernière demi-heure. Werner (61' et 90'+3) et Bruma (74') ont placé Leipzig en position de force.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK