Arsenal fait parler son efficacité pour éteindre Valence et rejoindre la finale de l’Europa League

Arsenal a une nouvelle fois pris la mesure de Valence en demi-finale de l’Europa League (2-4). Les Londoniens, vainqueurs 3-1 au match-aller, ont validé leur ticket pour la finale.

Les Gunners disputeront l’apothéose d’une Coupe d’Europe pour la première fois depuis 2006 et la défaite en C1 contre le FC Barcelone.

Mis sous pression par des Merengots entreprenants, Arsenal a pu compter sur l’efficacité de son terrible duo Aubameyang-Lacazette. Les attaquants des Gunners ont ajouté 3 buts à leur total continental qui affiche désormais 13 réalisations. Dont sept lors de la double confrontation contre Valence.

La doublette offensive d’Emery a jeté un froid sur Mestalla cinq minutes après l’ouverture du score de Gameiro. Un duel gagné par l’ancien lyonnais, une frappe puissante du Gabonais et l’enthousiasme suscité par le but de Gameiro et les occasions de Rodrigo est vite retombé.

Lacazette a encore solidifié la position d’Arsenal en début de deuxième période (50e, 1-2). Gameiro a relancé un semblant de suspense (58e, 2-2) mais Aubameyang s’est chargé d’éteindre les derniers espoirs espagnols (69e, 2-3) avant de s’offrir un triplé (89e, 2-4).

Arsenal, stoppé par l’Atletico (futur vainqueur) l’an dernier en demi-finale, a cette fois franchit le cap. Il s’agira de la 7e finale européenne du club anglais. Il a en remporté deux : La Coupe des coupes en 1994 et la Coupe des villes de foires en 1970.

Unai Emery, véritable spécialiste de l’Europa League, aura l’occasion de soulever le trophée une quatrième fois.


Cette finale représentera aussi une session de rattrapage pour les Gunners et une ultime opportunité de se qualifier pour la Ligue des Champions.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK