Europa League : un Antwerp insipide s'incline face au LASK et perd sa 1ère place

L’Antwerp s’est incliné 0-1 sur sa pelouse face au LASK lors de la 3e journée de la poule J de l’Europa League. Pourtant en supériorité numérique pendant une petite demi-heure, l’Antwerp n’a jamais réussi à se montrer dangereux et à revenir au score.


>>> A LIRE AUSSI : Europa League : Plombé par une défense aux abois, le Standard s'incline contre Lech Poznan

>>> A LIRE AUSSI : Europa League : La Gantoise chute à Belgrade, sa 3e défaite en 3 matches


 

Les Anversois limitent la casse et gardent le zéro derrière

Si Ivan Leko a intégré du sang frais en opérant trois changements par rapport à la défaite à Anderlecht dimanche, ce sont bien les joueurs de LASK qui se montrent les plus dangereux en ce début de rencontre. Dès la 4e minute de jeu, Seck se fait subtiliser le ballon en défense, ce qui permet à Gernot Trauner d’envoyer un tir, bien contré par Jean Butez.

La domination est clairement autrichienne, les joueurs de l’Antwerp n’arrivant pas à enchaîner plus de trois passes. Les locaux ont du mal à rentrer dans le match et semblent manquer de concentration, à l’image de Dieumerci Mbokani, signalé trois fois hors-jeu sur dégagement de Jean Butez dans le premier quart d’heure.

Les Autrichiens continuent à mettre la pression sur leurs adversaires. A la 20e minute, Marko Raguz est à la réception d’un centre venu de la droite, mais heureusement pour l’Antwerp, l’attaquant manque sa reprise du gauche.

Il faut attendre la demi-heure de jeu pour assister à la première occasion anversoise. Sur un centre de Lior Rafaelov, Mbokani perd son duel mais Verstraete suit bien et frappe à côté du but. Après un début de match très compliqué, pour ne pas dire catastrophique, les Anversois parviennent à sortir la tête de l’eau.

0-0 à la mi-temps, les Anversois rentrent au vestiaire, heureux non pas de leur prestation mais du résultat. Les joueurs d’Ivan Leko vont devoir augmenter leur niveau de jeu s’ils veulent s’imposer ce soir.

En supériorité numérique, l'Antwerp n’y arrive pas

Alors que l’équipe belge revient avec de meilleures intentions qu’en première période, le LASK va calmer les ardeurs des locaux en ouvrant le score. Sur le flanc droit, Grubber centre au deuxième poteau pour Johannes Eggestein, entré au jeu en première mi-temps à la place de Raguz blessé, qui pousse le ballon au fond des filets de Butez (55’, 0-1).

Les Anversois réagissent timidement et donnent pour la première fois du travail au gardien adverse via Mbokani (65’, 0-1). Trois minutes plus tard, James Holland reçoit un deuxième carton jaune et se fait donc exclure, laissant son équipe en infériorité numérique pour la fin de match.

Mais rien n’y fait, l’Antwerp n’arrive pas à se montrer dangereux. Dieumerci Mbokani aura tout de même l’occasion d’égaliser en toute fin de rencontre, mais son lob finit au-dessus du but d’Alexander Schlager. Fin du match, l’Antwerp concède sa première défaite en Europa League.

Tottenham s’impose en Bulgarie et prend la tête du groupe

Dans l’autre rencontre du groupe J, les Spurs se sont imposés 1-3 sur le terrain de Ludogorets. Harry Kane a inscrit le premier but de son équipe sur un assist du Brésilien Lucas (13’, 0-1), et vingt minutes plus tard, les rôles s’inversent, Lucas trouvant Harry Kane (33’, 0-2). En deuxième mi-temps, Claudiu Keseru réduit le score (50’, 1-2), mais Giovani Lo Celso scelle le sort du match à l’heure de jeu (1-3).

Après trois journées, trois équipes ont réussi à engranger 6 points. A la différence de buts, Tottenham se positionne à la première place du classement, suivi de l’Antwerp et de LASK. Ludogorets est dernier avec 0 point sur 9.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK