Anderlecht frôle l'exploit mais s'incline en prolongation à Manchester United

Anderlecht a été éliminé ce jeudi soir de l'Europa League en s'inclinant 2-1 sur le terrain de Manchester United. Les hommes de René Weiler ont poussé les joueurs anglais à la prolongation après avoir bouclé le temps réglementaire sur le score de 1-1. Un but de Rashford à la 107ème minute a mis fin à l'aventure européenne des Mauves.

Entre rêve et réalité, tel était l'état d'esprit dans lequel le Sporting d'Anderlecht se situait avant d'affronter Manchester United à Old Trafford.

Si la marche semblait trop haute pour les Mauves à ce niveau de la compétition face à l’ogre mancunien, le partage arraché à l’aller au stade Constant Vanden Stock (1-1) et la saison en dents de scie des Red Devils offraient un peu d'espoir aux Anderlechtois.

Sous les yeux de Marc Wilmots, le coach de la Côte d'Ivoire, venu visionner Eric Bailly (défenseur de Manchester United), le Sporting fait preuve d'audace en début de match à l'image d'un Leander Dendoncker qui se crée, à la 3ème minute, la première opportunité de la rencontre d'un tir à distance qui va frôler la transversale du but défendu par Romero.

La tâche s’annonçait ardue pour le club bruxellois qui devait impérativement inscrire au moins un but pour espérer atteindre les demi-finales. Et puis, comme l'avait annoncé René Weiler, "Anderlecht avait "besoin d’un match parfait de tout le monde… et aussi un peu de chance" pour passer l'obstacle mancunien.
Face à une telle formation, chaque erreur se paie évidemment cash et c'est ce qui va se produire à la 9ème minute. Le médian international arménien Henrik Mkhitaryan sera à la conclusion d'un contre rapidement mené et sur lequel plusieurs anderlechtois ont fait preuve de fébrilité.

Moins de trois minutes plus tard, Ruben, le portier espagnol du RSCA, devra s'employer pour empêcher ManU de doubler le score. Tout d'abord sur un coup de tête puissant de Paul Pogba et quelques secondes plus tard sur une superbe frappe enroulée de Jesse Lingard.

Hanni pour faire douter Man U...

A la 20ème minute, Monsieur Europa League d'Anderlecht, Frank Acheampong aura une occasion 5 étoiles, une occasion unique de rétablir l'égalité mais le Ghanéen manquera son face à face avec le gardien argentin Sergio Romero. Anderlecht, sans le moindre complexe, égalisera finalement assez logiquement à la 32ème minute. Au départ de l'action, il y aura un essai contré de Tielemans qui va heurter la barre avant d'atterrir dans les pieds de Teodorczyk hésitant tout d'abord et puis d'un Sofiane Hanni qui d'un tir puissant ne va laisser aucune chance à Romero (1-1).

"On est chez nous, on est chez nous !" ou encore "Brazil, Brazil", les chants des fans d'Anderlecht retentiront dans les travées d'Old Trafford, le 'Théâtre des Rêves', à la fin d'une première période au cours de laquelle les Mauves ont fait mieux que se défendre.

1-1 au repos, c'était tout simplement inattendu, voire même inespéré.

Le début de la deuxième mi-temps sera plutôt encourageante pour le Sporting qui va mettre la défense mancunienne en difficulté à la 47ème minute. D'une longue passe en profondeur de plus de 40 mètres, Youri Tielemans va trouver Teodorczyk qui sera contré de justesse par Valencia.

Le premier changement effectué par José Mourinho, ce sera ... Marouane Fellaini qui va remplacer Lingard à l'heure de jeu. Le but étant d'apporter encore un peu plus de puissance et du physique dans le milieu du jeu. Anderlecht restera serein et les erreurs seront très vite réparées comme celle d'Appiah qui va, à la 68ème minute, laisser filer Marcus Rashford droit au but mais ce dernier n'aura pas le bon geste face au portier d'Anderlecht, face à un Ruben qui quelques secondes plus tard s'interposera avec brio devant un Zlatan Ibrahimovic bien décevant.

A la 78ème minute, Paul Pogba, esseulé dans le petit rectangle, ratera à son tour une opportunité en or. Manchester, impuissant offensivement, ne parviendra pas à prendre le dessus au terme des 90 minutes. Direction donc prolongation sans Zlatan Ibrahimovic qui s'est sérieusement blessé au genou sur la dernière action du temps réglementaire et sera remplacé par le Français Anthony Martial.

Fellaini à l'assist

Dès le début de celle-ci le duo Rashford-Pogba fera le show. Coup du sombrero du premier pour retournée acrobatique du deuxième. L'essai sera repoussé. A la 100ème minute, Old Trafford croira à la délivrance mais le but de Pobga sera logiquement annulé pour une faute préalable de Maroune Fellaini. Anderlecht réagira par une frappe de loin de Youri Tielemans, captée en deux temps par Romero.

Manchester va jouer avec des longs ballons. Sur l'un d'entre eux, à la 107ème minute, Marouane Fellaini repiquera vers Marcus Rashford, qui trompera Ruben et donnera l'avantage aux siens. Un avantage définitif.

 

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir