Anderlecht bat une nouvelle fois l'Apoel et s'offre un quart, vingt ans plus tard

Frank Acheampong et Sofiane Hanni
4 images
Frank Acheampong et Sofiane Hanni - © BRUNO FAHY - BELGA

Anderlecht s'est imposé 1-0 face à l'Apoel Nicosie ce jeudi et s'est par la même occasion qualifié pour les quarts de finale de l'Europa League. Frank Acheampong a inscrit l'unique but de la rencontre.

Sur du velours après sa victoire 0-1 à l'aller, le RSCA n'a laissé aucune chance aux Chypriotes et rejoint avec la manière les quarts d'une compétition européenne pour la première fois depuis vingt ans !

René Weiler veut aller le plus loin possible en Europa League, et décidait donc d'aligner un onze de départ proche d'une équipe-type. Seule différence par rapport à l'aller, Kara Mbodji suppléait Bram Nuytinck en défense centrale.

Les Bruxellois débutaient la rencontre pied au plancher : après moins de trois minutes de jeu, Youri Tielemans jaillissait pour récupérer le ballon dans les pieds d'un défenseur chypriote et s'offrait une grosse occasion de but, qu'il galvaudait en cédant le ballon à Lukasz Teodorczyk, en position hors-jeu.

Deux minutes plus tard, l'attaquant polonais se présentait seul devant Boy Waterman, le portier de l'Apoel, qui remportait ce duel.

Moins à l'aise sur les frappes à distance, le gardien néerlandais passait tout près de se faire surprendre à quelques reprises. Mais quand le Sporting combinait parfaitement pour rentrer dans le petit rectangle de l'Apoel, il sortait le grand jeu pour éviter l'ouverture du score de Nicolae Stanciu (15').

Avec... neuf tirs, dont cinq cadrés, lors des vingt première minutes, Anderlecht archi-dominait un adversaire apathique, incapable d'inquiéter Ruben en début de match.

Mais peu à peu, l'Apoel rentrait dans la rencontre, et équilibrait les échanges. Sans toutefois se créer une occasion digne de ce nom avant la pause, qui était sifflée sur le score de 0-0.

Toujours supérieurs à leurs adversaires, les hommes de René Weiler se créaient diverses occasions en début de seconde période, sans toutefois réussir à ouvrir le score. A la 64ème, Nicolae Stanciu était remplacé par Frank Acheampong pour apporter de la fraîcheur et de la vitesse.

Un changement gagnant, car une minute plus tard, le Ghanéen était à la conclusion d'un contre rondement mené côté anderlechtois : Sofiane Hanni tirait au but, Boy Waterman repoussait le ballon dans les pieds de Frank Acheampong, qui ne se faisait pas prier pour ouvrir le score (65' 1-0).

Malgré un pressing un peu plus insistant des Chypriotes lors des vingt dernières minutes de la rencontre, les Bruxellois résistaient et remportaient un succès mérité.

Cela faisait 20 ans, et une double confrontation face à l'Inter Milan en Coupe de l'UEFA en mars 1997 (1-1 à l'aller, défaite 2-1 au retour), que le Sporting n'avait plus atteint les quarts de finale d'une compétition européenne.

Anderlecht connaîtra le nom de son adversaire dès vendredi. Le tirage au sort aura lieu à Nyon, en Suisse, sur le coup de 13h.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir