2 buts, 3 cartons rouges et un énorme pétage de plomb : fin de match ahurissante en Europa League

2 buts, 3 cartons rouges et un énorme pétage de plomb : fin de match ahurissante en Europa League
2 buts, 3 cartons rouges et un énorme pétage de plomb : fin de match ahurissante en Europa League - © FABRICE COFFRINI - AFP

En Europa League, il y a certains matches qui, sur papier, n'attirent pas forcément l'oeil du spectateur belge mais qui, au vu de leur scénario, deviennent palpitants. Illustration avec ce Young Boys Berne - Cluj, tombé dans une douce folie en fin de match.

Plantons le décor. A l'aune de ce match, les Suisses sont 2e du groupe avec 7 points, les Roumains 3e avec 5 unités. Tout est donc encore possible. En cas de victoire Cluj peut se qualifier. Niveau scénario, rien à signaler pendant de très longues minutes. Berne gère tranquillement et se contente de ce 0-0 qui le qualifie. Scénario limpide, cousu de fil blanc...jusqu'à la 84e minute. Sur un centre au premier poteau, Debeljuh est idéalement placé et permet à ses couleurs d'ouvrir la marquer et de rêver d'une qualification qui se dessine.

Seulement voilà, à la 94e, l'arbitre octroie un pénalty aux Young Boys que Nsame se charge de convertir. C'est 1-1 et Berne repasse devant au classement. Commence alors le festival de cartons rouges. Côté roumain, Balgradean est exclu pour un geste antisportif, NSame des Young-Boys le rejoint quelques secondes plus tard suite à sa faute sur le pénalty avant qu'un certain Djokovic ne nous offre le clou du spectacle. 

Visiblement hors de lui, frustré par le but du 2-1 (et donc d'une élimination définitivement actée) inscrit par Berne sur contre-attaque à la 97e, le médian de Cluj pète littéralement un plomb, harassant l'arbitre pendant de longues secondes alors que celui-ci a déjà brandi son carton rouge. Son geste de la main pour juger la prestation de l'arbitre est sans équivoque. La durée de sa suspension le sera sans aucun doute aussi...

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK