Viktor Klonaridis, le Liégeois du Pana

Viktor Klonaridis
Viktor Klonaridis - © www.pao.gr

Viktor Klonaridis, 22 ans, est l’un des plus grands espoirs du Panathinaikos, qui affrontera le Standard mercredi soir dans le cadre du 3ème tour préliminaire de la Champions League. L’attaquant belgo-grec, qui a débuté à jouer en club à l’âge de... 16 ans, est né à Seraing et a grandi en Afrique. Un parcours plutôt atypique !

"Je ne suis pas surpris qu’on ne me connaisse pas vraiment en Belgique, a révélé Viktor Klonaridis à nos confrères de La DH. Ma maman est liégeoise, je suis né à Seraing, mais je n’ai jamais habité en Belgique, car mes parents sont rapidement partis vivre en Afrique. J’y ai vécu jusqu’à 16 ans. Je suis ensuite parti à l’AEK Athènes."

Après avoir évolué entre 2010 et 2012 à l’AEK Athènes, où il découvre le football professionnel, Viktor Klonoradis rejoint Lille, où il reste durant quelques mois avant d’être prêté à Mouscron-Péruwelz. "Je ne m’y sentais pas bien, et je n’y ai pas beaucoup joué. Cela m’a permis de grandir, même si ce n’était pas facile."

Le Sérésien de naissance retourne en Grèce en 2013 : il rejoint le Panathinaikos, où il s’impose directement au poste de milieu offensif : en 26 rencontres de championnat disputées la saison dernière, il trouve à sept reprises le chemin des filets. "Bizarre, pour quelqu’un qui ne jouait pas à Mouscron-Péruwelz ? Peut-être, mais c’est le foot ! A cause de la crise, le club, plutôt a choisi de miser sur les jeunes plutôt que d’attirer des stars. J’en ai profité ! Cette rencontre face au Standard, c’est un sacré clin d’œil. Je joue contre l’équipe de la ville où je suis né, mais je ne connais pas le Standard. Je sais juste que c’est un grand club en Belgique, mais rien de plus. J’ai confiance en nos chances, et j’espère que mercredi soir, la Belgique n’ignorera plus qui je suis !"

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK