Un match "extraordinaire" pour Klopp, une défaite "pas logique" pour Tuchel

Les Allemands Jürgen Klopp et Thomas Tuchel, respectivement entraîneurs de Liverpool et du PSG, ont réagi après le succès des Reds face aux Parisiens (3-2) mardi soir dans le cadre de la première journée de la phase de poules de la Champions League. 

"Cela a été un match extraordinaire, ça fait plaisir de jouer de grands matches, a expliqué Jürgen Klopp. Notre organisation a été bonne, défensivement, tous les joueurs ont réalisé de bonnes performances, on a bien joué, l'atmosphère était fantastique et c'est toujours spécial de jouer ici. Le PSG ? Vu leur composition, je m'attendais aux plus gros problèmes possibles, ils ont tenté Neymar à gauche pour la première fois de la saison je crois, avec Angel Di Maria au milieu, ce qui peut te rendre la vie compliquée, mais on a plutôt bien géré. Je n'ai pas été surpris par ce qu'ils ont fait, je ne me souviens pas d'occasions franches de leur part en première période, et en seconde, il y a eu cette contre-attaque de Draxler qu'on a très bien défendue."

"Nous avons eu une grosse occasion avec Julian Draxler de marquer un troisième but et peut-être de gagner, nous avons joué une première mi-temps à un top niveau, et pour moi ce n'était pas logique que Liverpool marque deux buts, a pour sa part commenté Thomas Tuchel. Ensuite, la réaction a été top, nous n'avons pas perdu confiance, nous avons joué avec courage, avec (une bonne) mentalité. En deuxième mi-temps, nous avons perdu un peu beaucoup de ballons faciles, avec un grand pressing adverse... Mais c'est Anfield. Jürgen (Klopp) travaille ici depuis quatre ans, c'est normal, nous avons accepté ça, nous n'avons pas perdu confiance, ni notre structure défensive. A la fin, c'est dur, c'est clair, mais pas logique, si vous me demandez. (La MCN ?) On en attend beaucoup, aujourd'hui c'était difficile, mais on doit encore s'améliorer, jouer un peu plus agressif et en direction de l'autre but, c'est clair, mais avec moi la Champions League n'a commencé que maintenant. On doit améliorer aussi les trois de devant pour faire la décision dans les matches intenses, les matches serrés, ceux du niveau d'aujourd'hui. (Mbappé ?) Avec lui, c'est la même chose qu'avec Neymar, il est toujours dangereux (même) quand le match était très difficile, mais sur le dernier ballon (perdu par Mbappé avant le but de Firmino, ndlr) c'est une action qu'il peut être important d'améliorer, pour s'adapter pour le top, top, top niveau."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK