Tuchel : "Si on n'évolue pas à notre meilleur niveau, ce ne sera pas possible de gagner"

"Je pense que c'est trop tôt pour Kylian Mbappé pour jouer 90 minutes" contre Bruges, mardi (21h00) à l'occasion de la 3e journée de Ligue des champions, a déclaré lundi l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel, alors que l'attaquant français a connu une longue convalescence.

"On a beaucoup de respect pour Bruges qui est une équipe avec beaucoup d'énergie. Ils sont très courageux. Je m'attends à un match physique et intense avec une équipe qui attaque très haut. On va devoir trouver des solutions sous pression. Ils n'ont pas perdu un match. C'est une équipe très compliquée à jouer. Si on n'évolue pas à notre meilleur niveau, ce ne sera pas possible de gagner", a commenté l'Allemand au sujet de son adversaire.

"Je pense que c'est trop tôt pour Kylian pour jouer 90 minutes. On doit trouver la solution pour savoir s'il commence ou termine le match. C'est pareil pour +Edi+ (Cavani)", a déclaré l'entraîneur parisien, lundi en conférence de presse.

Blessé à une cuisse fin août, Mbappé a été l'auteur d'une entrée remarquée en fin de match à Nice (victoire 4-1) avec un but à la clé.

Avant cela, il n'avait joué que le 28 septembre à Bordeaux puis le 1er octobre contre Galatasaray en C1, à chaque fois trente minutes, avant d'être de nouveau mis au repos, aussi bien en championnat que lors de la dernière trêve internationale.

De son côté, Cavani n'a toujours pas rejoué depuis sa blessure fin août à la hanche droite qui l'avait déjà éloigné de la compétition pendant deux mois la saison dernière.

"Kylian et +Edi+, c'est super bien qu'ils soient avec nous. C'était très long. Les autres ont saisi l'occasion et ont montré qu'on était capable de jouer en équipe. Maintenant nous sommes plus forts avec les deux", a renchéri Tuchel.

Durant la trêve, le PSG a vu sa superstar Neymar et sa recrue phare Idrissa Gueye allonger sa liste d'absents, respectivement pour quatre semaines et une dizaine de jours.

Avec 6 points, Paris caracole en tête de son groupe, reléguant à cinq longueurs le Real Madrid, son grand rival pour la première place.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK