Tirage au sort de la Champions League : Un choc Bayern - PSG, Manchester City face à Dortmund

Le tirage au sort des quarts et des demi-finales de la Champions League a livré son verdict : on aura droit à un remake de la dernière finale, Bayern Munich - PSG, Manchester City (Kevin De Bruyne) affrontera le Borussia Dortmund (Thomas Meunier et Thorgan Hazard), le Real Madrid (Thibaut Courtois et Eden Hazard) sera opposé à Liverpool (Divock Origi), comme en finale de l'édition 2018, alors que le FC Porto rencontrera Chelsea.

Les quarts de finale sont prévus le 6 ou 7 avril (aller) et le 13 ou 14 avril (retour).

En demi-finale, un autre choc sera attendu, puisque le vainqueur de Bayern Munich - PSG croisera le fer avec celui de Manchester City - Borussia Dortmund, avec un match aller prévu le 27 ou 28 avril et un match retour le 4 ou 5 mai. Quant à la finale, elle est programmée le samedi 29 mai à Istanbul.

Bayern Munich - PSG : Comme on se retrouve !

L'ogre bavarois va-t-il encore dévorer l'ambitieux PSG ? Vainqueur au bout du Final 8 de Lisbonne, cet été, grâce à un but de Kingsley Coman (1-0), le Bayern sera favori.

L'affiche est royale, entre la machine de guerre aux six titres de champion d'Europe (1974, 1975, 1976, 2001, 2013 et 2021) et la nouvelle grande puissance, qui court après une première C1 (une Coupe des coupes gagnée en 1996).

Le casting fait rêver, entre l'insatiable buteur Robert Lewandowski, l'inclassable Thomas Müller, les champions de monde français Benjamin Pavard et Lucas Hernandez, d'un côté, et les "Quatre Fantastiques" de l'autre, Neymar, Kylian Mbappé, Angel Di Maria et Mauro Icardi, s'ils sont tous aptes.

Et il ne faut pas oublier dans la distribution deux des meilleurs gardiens du monde, Manuel Neuer (Bayern) et Keylor Navas (PSG).

L'affiche Real - Liverpool est plus historique, mais curieusement les deux géants européens, 13 C1 pour la Maison blanche, 6 pour les Reds, se sont moins souvent croisés que le Bayern et le PSG.

En quatre affrontements, ces seigneurs se sont d'ailleurs retrouvés deux fois en finale, pour une victoire chacun.

Si les hommes de Zinédine Zidane ont remporté la dernière (3-1), un jour où le gardien Loris Karius, victime d'une commotion cérébrale, était passé complètement au travers, la première en 1981 avait été remportée par les Reds (1-0), sur un but tardif d'Alan Kennedy (82'), au Parc des Princes.

Real - Liverpool, ce sont cinq des sept dernières C1 soulevées (quatre pour la Maison Blanche).

City contre Haaland

Dans ce duel également, le casting fait briller les yeux, entre le trio de superstars du Real - Sergio Ramos, Karim Benzema et Eden Hazard (s'il est enfin guéri) - et le trident offensif de la Mersey - Mohamed Salah, Roberto Firmino et Sadio Mané.

Dans les autres matches, Manchester City, seul club du plateau avec le Paris SG à n'avoir jamais gagné la C1, reçoit à l'aller le Borussia sublimé par sa machine à buts norvégienne, Erling Haaland, le meilleur buteur de la compétition, et de loin. Le géant blond en est à 10, soit 4 de mieux que ses poursuivants au classement encore en course, Neymar, Mbappé et Olivier Giroud (Chelsea).

Le ballet collectif à la Noureev de Pep Guardiola aura-t-il raison de l'étoile du Borussia ?

Enfin Chelsea, vainqueur en 2012, a hérité du tirage qui faisait un peu envie à sept clubs, Porto, qui a remporté la C1 en 1987 et 2004.

La puissance collective du club portugais, tombeur surprise de la Juventus en huitièmes, organisée par Sergio Conceiçao, va croiser les Blues redisciplinés par Thomas Tuchel, entraîneur limogé par le PSG à Noël.

Un duel avec moins de stars confirmées, mais un casting toujours prometteur, entre Hakim Ziyech et N'Golo Kanté (Chelsea) ou Sergio Oliveira et Zaidu Sanusi (FC Porto). Vivement le mois d'avril !

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK