Super League - Jürgen Klopp complètement dépité : "Je n'ai même pas été impliqué dans cette décision"

Petit à petit, les langues commencent à se délier autour de ce projet fou de Super League. Après Gary Neville en Angleterre ou Pierre François chez nous, c'est Jürgen Klopp qui a donné son avis. En marge de la rencontre face à Leeds, le technicien allemand a déploré un manque de clarté et de concertation dans le processus décisionnaire. 

"Mon opinion sur cette Super League n'a pas changé" a expliqué Klopp, qui avait déjà émis certaines réticences il y a quelques semaines. "Je n'ai même pas été mis au courant. Je l'ai appris avec les joueurs hier soir. On a eu peu d'informations. Les gens ne sont pas heureux et je peux les comprendre. Je ne peux pas vous en dire plus, on n'a pas été intégré. Ni les joueurs, ni moi."

►►► À lire aussi : Super League :  Allô docteur, j’ai mal à mon football…

Klopp a ensuite poursuivi, déclarant sa flamme à la mythique Ligue des Champions : "J'ai 53 ans. Depuis que je fais partie du monde du football professionnel, la Ligue des champions existe. Mon objectif a toujours été de coacher une équipe dans cette compétition. J'aime l'aspect compétitif et imprévu du football. J'aime le fait qu'une équipe comme West Ham puisse peut-être jouer la Ligue des Champions la saison prochaine" a-t-il conclu, dépité par la tournure des événements.

Les supporters des Reds furieux

Une frustration partagée par les bouillants supporters de Liverpool qui n'ont pas tardé à exprimer leur mécontentement. Dès le début de journée, les Ultras Reds ont déployé des banderoles, incendiant la décision de la direction, aux abords du stade. Ambiance, ambiance du côté d'Anfield.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK