Genk, séduisant pendant 45 minutes, en prend quatre face à Liverpool

La joie d'Oxlade-Chamberlain tranche avec la déception de Samata
3 images
La joie d'Oxlade-Chamberlain tranche avec la déception de Samata - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le Racing s’est incliné face à Liverpool ce mercredi dans le cadre de la troisième journée de Ligue des Champions. Le score (1-4) ne doit pas occulter la bonne prestation du champion de Belgique qui a bousculé le vainqueur sortant pendant une mi-temps. La classe individuelle des Reds a fait la différence avec un doublé d’Alex Oxlade-Chamberlain et des buts de Sadio Mané et Mo Salah. Stephen Odey a sauvé l’honneur en fin de match.

Malheureusement, le Racing a manqué son départ et de précision dans le dernier geste. Et cela a pesé comme ce but encaissé dès la deuxième minute. La défense de Genk a laissé beaucoup trop de liberté à Alex Oxlade-Chamberlain qui a eu tout le temps d’ajuster un tir précis qui a fini dans le petit filet de Gaetan Coucke. Les Limbourgeois ont traîné ce handicap, sans jamais pouvoir s’en défaire.

Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir eu des occasions. Les Reds ont monopolisé le ballon mais ils ont aussi offert des espaces dans leur dos. Aly Samatta (5e) puis Paul Onuachu (8e) et Junya Ito (19e) s’y sont engouffrés, sans pouvoir en profiter. Après un arrêt de Coucke devant Sadio Mané (24e), Captain Samatta a même pensé égaliser d’une tête puissante. Le VAR en a décidé autrement en raison d’un hors-jeu d’Ito, plus tôt dans l’action. Genk a fait plus que jeu égal avec le vainqueur de la Ligue des Champions mais il est mené à la pause.

Les hommes de Mazzu ont pris confiance et ont prolongé l’effort en début de deuxième période. Une inspiration d’Oxlade-Chamberlain a mis fin au suspense juste avant l’heure de jeu (57e). La frappe de l’extérieur du droit de l’Anglais a filé sous la barre du Racing. 0-2, le break est fait. Le duo Salah-Mané s’est ensuite chargé de finaliser l’addition. Le Sénégalais a évité la sortie de Coucke d’un petit ballon piqué (0-3, 77e). L’Egyptien s’est joué de Lucumi et Cuesta pour faire 0-4 (87e). Le remplaçant Stephen Odey a atténué la sévérité des chiffres en fin de match (1-4, 88e).

Divock Origi, formé en partie dans le Limbourg, a pu profiter de quelques minutes sur la pelouse de la Crystal Arena.


Au classement, Genk est dernier du groupe E avec 1 point. Naples - vainqueur 2-3 contre Salzbourg grâce à un doublé et à un assist de Dries Mertens - est en tête avec 7 points devant Liverpool (6 pts) et Salzbourg (3 pts).

Genk se déplacera à Liverpool le 5 novembre prochain pour disputer son 4e match européen.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK