Sergio Conceição, plus jeune entraîneur encore en lice en Ligue des Champions

Sergio Conceição, l'ancien joueur et T2 du Standard, est le plus jeune entraîneur encore engagé en Ligue des Champions cette saison
Sergio Conceição, l'ancien joueur et T2 du Standard, est le plus jeune entraîneur encore engagé en Ligue des Champions cette saison - © MIGUEL RIOPA - AFP

Une moyenne d'âge sous les 49 ans : les entraîneurs des équipes encore en lice en Ligue des Champions jouent la carte jeunes. Et à ce petit jeu, c'est Sergio Conceição qui l'emporte. A 44 ans, cette vieille connaissance du championnat belge est bien le plus jeune coach en quart de finale cette saison. 

Et s'il a remporté le Soulier d'Or en 2005, l'image qui vient plus rapidement en tête quand on évoque le passé de Sergio Conceição en Belgique, c'est ce maillot du Standard, enlevé et jeté à la figure de l'arbitre il a 13 ans, en Coupe de Belgique (contre Zulte-Waregem). Depuis, ce caractère bouillant et amoureux du jeu s'est (un peu) assagi, et a surtout réussi à percer dans un monde très "sélect" : celui des entraîneurs portugais de renom. Il faut dire que l'ancien international portugais s'est très rapidement intéressé au métier d'entraîneur : au Standard, Conceição-le-joueur n'hésitait pas à pousser la porte du bureau de ses coaches (même la porte d'un certain Michel Preud'homme !) pour exposer sa vision mais aussi pour demander des explications sur la construction des entraînements et sur les schémas mis en place. 

Un apprentissage pas à pas

Egalement passé par les championnats portugais et italien pendant sa carrière de joueur, le Portugais y a appris la rigueur tactique et l'assise défensive. Des principes que Conceição-l'entraîneur s'est ensuite attaché à appliquer dans les premiers clubs portugais qu'il a dirigés (Olhanense, Coimbra, Braga, Guimarães), puis à Nantes (Ligue 1 française). Son grand saut vers le tout haut niveau, à Porto, est une réussite: vice-champions en 2017, les Dragons décrochent le titre en 2018. Pari réussi pour Sergio Conceição, champion du Portugal en tant qu'entraîneur après l'avoir été comme joueur.
Et s'il a réussi à se calmer un peu en bord de terrain, on n'éteint pas un volcan en l'habillant d'un costume sur un petit banc. Les gesticulations du Portugais rappellent celles d'un autre coach bouillant, l'Argentin Diego Simeone (Atlético Madrid). Mais le tempérament plus offensif de Conceição, l'ancien ailier, porte naturellement ses joueurs un peu plus vers l'avant. Au Un jeu plus spectaculaire, qui fait dire à Jurgen Klopp, l'entraîneur de Liverpool (adversaire de Porto en quart de finale) que "tout le monde veut tirer Porto... jusqu'à ce qu'on tire effectivement Porto (...) La vérité, c'est que les gens qui connaissent bien le foot ne veulent pas jouer Porto." Un bel hommage d'un coach... 6 ans plus âgé que son homologue Portugais. 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK