Rigolade après le match, "bye, bye Eden", Hazard dans le viseur de la presse espagnole après l’élimination du Real Madrid

Le Real Madrid n’a pas été à la hauteur de l’événement en demi-finale de la Ligue des Champions. Tenus en échec à Madrid, les Madrilènes n’ont jamais semblé en mesure de renverser la situation en leur faveur. La presse espagnole a trouvé le coupable idéal : Eden Hazard.

Bien sûr le N.7 Merengue n’a pas livré un grand match. Il n’est pas le seul dans ce cas. Mais son manque de rendement depuis son arrivée, ses nombreuses blessures ont fini par lasser les journalistes espagnols. Tomas Roncero, le rédacteur en chef de la section Real Madrid de AS assène un "bye bye Eden".

Hazard a été titularisé dans son ancien jardin et beaucoup espéraient que le talent du Diable rouge rejaillisse, qu’il endosse le costume de héros et qualifie le Real. Les attentes étaient grandes, "la déception totale", titre Marca sur son site internet. La barre était sans doute placée trop haut pour un joueur qui totalisait seulement 124 minutes sur les trois derniers 3 mois. "Il a joué un nouveau gros match sur la pointe des pieds et Madrid l’a payé, ne montre aucun signe de vie, sans capacité de débordement, n’a pas généré de danger".

"Hazard, dans l’œil du cyclone", enchaîne le quotidien sportif madrilène. "Le Belge continue à ne faire aucune différence lors de sa deuxième saison à Madrid, malgré le soutien de Zidane. Son attitude ne l’aide pas".

Plus encore que sa performance, moyenne on l’a dit, c’est une image qui "scandalise Madrid". La scène se déroule quelques minutes après le coup de sifflet final et donc l’élimination du Real. On voit Eden rire avec ses anciens équipiers "comme s’il était membre des Blues". Cela a "blessé" les fans du Real, selon Marca. Les Madridistas ont été "bouleversés" souligne AS. Ces rires sont du "sel dans la plaie" après une élimination douloureuse, poursuit le journal madrilène. Sport voit dans ce détachement l’expression de sa "non-implication" à Madrid.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK