Nainggolan buteur et vainqueur, Alderweireld à la peine face à Messi, Mertens sourit contre les Reds

Radja Nainggolan
2 images
Radja Nainggolan - © JOHN THYS - AFP

Grâce notamment à un but de Radja Nainggolan, l’Inter Milan s’est imposé sur la pelouse du PSV Eindhoven (1-2) ce mercredi soir lors de la deuxième journée de la phase de poules de Champions League. Dans le même temps, Toby Alderweireld et Tottenham se sont inclinés à domicile face au FC Barcelone (2-3) tandis que le Napoli de Dries Mertens a arraché une belle victoire contre Liverpool (1-0).

PSV Eindhoven-Inter Milan : 1-2

Les Néerlandais ont pris les devants dans cette partie à la demi-heure avec la réalisation de Pablo Rosario (27’). Mais les Nerazzurri ont doucement renversé la tendance. D’une belle reprise de volée dont il a le secret, Nainggolan a tout d’abord remis les Interistes dans la course avant la pause (44’) avant que Mauro Icardi exploite une mésentente de la défense adverse pour offrir un précieux succès aux Milanais (60’). Le Ninja a été remplacé à cinq minutes du coup de sifflet final (86’).

Tottenham-FC Barcelone : 2-4

Très vite pris à la gorge, les Spurs ont d’abord subi la loi des Blaugrana en première période. Profitant d’une très sortie hasardeuse de Hugo Lloris, Philippe Coutinho a ouvert le score dès la 2ème minute avant qu’Ivan Rakitic ne trompe également le portier français d’une superbe reprise de volée (28’).

Après la pause, les Londoniens se sont rebellés grâce à leur serial-buteur Harry Kane (52’) et à Erik Lamela (66’) mais les Barcelonais comptent dans leur rang un Lionel Messi toujours aussi rayonnant. Le génie argentin a signé un joli doublé (56’ et 90’) pour assurer le succès catalan.

Alderweireld a disputé l’intégralité de la rencontre tandis que Thomas Vermaelen est monté au jeu dans les arrêts de jeu (90’+1). Blessés, Jan Vertonghen et Mousa Dembélé étaient absents.

Naples-Liverpool : 1-0

Ce duel entre deux des équipes les plus joueuses d’Europe a tourné en faveur des Napolitains qui ont montré beaucoup d’envie tout au long du match. Les Reds n'ont eu que trop peu d’occasions pour réellement espérer réaliser une bonne opération. Le Napoli a pu compter sur Lorenzo Insigne, buteur à la 90ème minute minute, pour arracher un très important succès.

Remplaçant au coup d’envoi, Dries Mertens est monté sur le terrain à la 68ème et aurait pu ouvrir le score si sa reprise en un temps ne s’était pas fracassée sur la barre transversale d’Alisson (82’). Simon Mignolet est resté sur le banc des remplaçants anglais.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK