Mertens marque son 117e but pour Naples, Lukaku le 250e de sa carrière

Mertens marque son 117e but pour Naples, Lukaku le 250e de sa carrière
Mertens marque son 117e but pour Naples, Lukaku le 250e de sa carrière - © Tous droits réservés

Dries Mertens s'est encore un peu plus rapproché du record de Marek Hamsik, meilleur buteur de l'histoire de Naples (121), ce mercredi face à Liverpool. Ciro a inscrit le 117e de sa carrière chez les Partenopei sur la pelouse d'Anfield. Les Reds ont réussi à égaliser (1-1). Romelu Lukaku a, lui, débloqué son compteur intériste en C1 et a bien aidé son club a gagné au Slavia Prague (1-3). Axel Witsel et Dortmund se sont inclinés à Barcelone (3-1).

Liverpool - Naples : 1-1

Annoncé sur le départ suite à la mutinerie qui a secoué le Napoli, Dries Mertens compte mettre à profit le temps qu'il lui reste chez les Partenopei pour inscrire son nom dans l'histoire du club. Avec son but face à Liverpool, il s'est approché de son objectif. 

Le Louvaniste s'est échappé dans le dos de la défense et a ouvert le score d'une frappe du droit parfaitement croisée. Les Reds ont réclamé une faute du Diable rouge sur Virgil Van Dijk en début d'action mais le VAR a validé la réalisation de notre compatriote. Mertens, déjà buteur au match-aller, signe son 4e goal de la saison de Ligue des Champions. Liverpool a éprouvé des difficultés à se créer des occasions. Mais, il a fini par trouver la faille sur phase arrêtée via Dejan Lovren (65e).

FC Barcelone - Dortmund : 3-1

Le choc pour la première place du Groupe F a tourné court. Le FC Barcelone a battu Dortmund, où Axel Witsel était titulaire. Les Catalans ont fêté dignement la 700e de Lionel Messi avec une victoire nette et sans bavure (2-0). Après un premier but annulé, Luis Suarez a débloqué la situation (29e). La Pulga a fait le break dans la foulée (33e). Antoine Griezmann a creusé l'écart sur un deuxième assist du génie argentin (68e). Jadon Sancho a sauvé l'honneur du BVB (77e). Thorgan Hazard est resté sur le banc. Le Barça est qualifié pour les 1/8es.

Slavia Prague - Inter Milan : 1-3

Dans le même Groupe, l'Inter a peiné mais est venu à bout du Slavia Prague (1-3). Romelu Lukaku, deux assists et un but, a été prépondérant dans ce succès long à se dessiner. Mais tellement important. Grâce à ces trois points, les Italiens reviennent à hauteur de Dortmund.

Lautaro Martinez a profité des offrandes de Big Rom pour signer un doublé. L'extérieur du gauche du Diable rouge sur le 1-3 est une pure merveille. Ce duo-là fait des dégâts. Lukaku n'avait pas encore marqué pour l'Inter en C1, il l'a fait deux fois et a atteint le cap symbolique des 250 buts en carrière (clubs et équipe nationale). Et sa soirée aurait pu être encore plus productive puisque le VAR lui a annulé deux buts et qu'il a frappé la barre.

Le premier a été un véritable ascenseur émotionnel pour les Nerazzurri. En quelques secondes, ils sont passés de la joie d'un but marqué, à la frustration d'un penalty encaissé. La réalisation de Lukaku a été refusée parce qu'une faute avait été commise au début de l'action dans le rectangle de l'Inter (37e). Les Italiens ont ensuite dû attendre les dix dernières minutes pour faire la différence.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK